Un des fils de Gino Odjick évolue dans la Ligue junior A des Maritimes.
Un des fils de Gino Odjick évolue dans la Ligue junior A des Maritimes.

Un autre Odjick en développement

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
La pandémie de la COVID-19 empêche un autre Odjick de progresser dans le hockey junior.

Un des fils de Gino, Tobias Commanda Odjick, voit sa présente saison être retardée alors qu’après être passé chez les Flames de Gatineau et les Hawks de Hawkesbury (un seul match avec l’ancien club de son père) en 2018-2019, puis avoir passé la dernière campagne avec le Blizzard d’OCN (Opaskwayak Cree Nation), l’attaquant de 19 ans se retrouve avec les Tigers de Campbellton, dans la Ligue junior A des Maritimes.

À LIRE AUSSI : Gino Odjick lutte à nouveau pour sa vie

«Gino va passer à travers encore» — Michel Therrien

«Il va jouer pour Sandy McMarthy, mon ancien coéquipier à Laval (et adversaire dans la LNH, notamment avec Calgary). Il l’a nommé assistant-capitaine cette saison, il est bien content», raconte le fier paternel.

Quand on lui demande s’il préconise un jeu aussi robuste que lui, Odjick rétorque: «Oh oui, il aime ça.»

L’an dernier avec OCN, l’attaquant de 5’ 11’’ et 180 livres né à Kitigan Zibi a amassé 6 buts, 12 passes et 108 minutes de punition en 33 parties, dans ce circuit où les joueurs ne peuvent lâcher les gants plus d’une fois par match, au risque d’être expulsés.

«J’aimerais mieux qu’il ramasse des points pour être capable d’obtenir une bourse d’études aux États-Unis. Il n’y a pas de batailles au hockey universitaire américain, donc il ferait mieux de se concentrer à jouer au hockey», affirme l’ancien dur à cuire qui était le protecteur de Pavel Bure (un autre de ses fils a justement Bure comme prénom).