Lucas Fitzpatrick a bien fait devant le filet du Drakkar, s’offrant ainsi une victoire face à ses anciens coéquipiers.

Troisième période fatale pour les Cataractes face au Drakkar

Shawinigan — Malgré quatre bonnes périodes sur six, les Cataractes n’ont pas été en mesure de soutirer le moindre point au Drakkar de Baie-Comeau en fin de semaine. Comme la veille, les Shawiniganais ont été largués en troisième par une équipe beaucoup plus mature, s’inclinant cette fois 5-2 devant plus de 3100 personnes réunies au Centre Gervais Auto.

Ce match s’est décidé sur les unités spéciales. Les Cataractes ont tenu leur bout durant 40 minutes, mais ils tiraient quand même de l’arrière 1-0 parce qu’ils ont été incapables de produire sur leurs cinq jeux de puissance.

En troisième, une bourde de Mavrik Bourque a coûté un but, celui d’Ethan Crossman, puis le gros avantage numérique a profité de deux joueurs locaux au cachot pour produire le filet de Nathan Légaré, qui a cassé les reins des favoris de la foule. À 3-0, les deux points à l’enjeu étaient dans l’autobus des visiteurs et le reste du match a été disputé pour la forme. Jérémy Martin et Xavier Cormier ont marqué pour les Cataractes dans les derniers instants du duel, qui est devenu la 12e défaite consécutive des équipiers de Daniel Renaud.

«Les 40 premières minutes de jeu ont été impeccables. C’est une erreur de jeunesse qui nous a fait mal en début de troisième. C’est le genre d’erreur qui n’est pas belle à voir (une passe soulevée du revers au centre du territoire défensif) mais qui fait partie du processus d’apprentissage», relevait le pilote, conscient que les unités spéciales avaient coulé son club. «Ça se répète… Au moins, nous avons quand même généré de belles chances en avantage numérique. Et le Drakkar a bloqué pas mal de lancers. Tu vois que c’est une équipe en mission actuellement.»

De l’autre côté, Martin Bernard était satisfait de sa récolte de la fin de semaine, le Drakkar luttant avec les Mooseheads pour le titre de conférence. «Rendu là, c’est un objectif. Dans notre conférence, l’avantage de la glace sera utile lors des séries. J’ai aimé notre première, notre deuxième fut atroce mais nous sommes revenus de belle façon en troisième.»

La victoire a été portée à la fiche de l’ex-Cataractes Lucas Fitzpatrick, auteur de 27 arrêts. Testé de 35 tirs cadrés dont 19 en première, Justin Blanchette n’a pas mal fait dans le filet shawiniganais.

Il reste trois matchs à la saison des Cataractes, qui détiennent un point d’avance sur les Sea Dogs de Saint-John, au 16e et dernier rang donnant accès aux séries. Les Sea Dogs ont toutefois un match de plus à disputer. Les Cataractes reprendront l’action mercredi, à l’occasion de la visite du Phoenix de Sherbrooke.