Une blessure à un doigt vient chambouler la préparation de Viviane Tranquille (à droite sur la photo) en vue des Mondiaux juniors.

Tranquille malchanceuse

À deux mois des Championnats du monde juniors, Viviane Tranquille a été victime d'une malchance à l'entraînement qui viendra chambouler considérablement sa préparation, sans pour autant compromettre sa participation.
Au départ, la taekwondoïste du club Performance devait s'envoler cette semaine vers le Vieux continent pour participer à deux omniums chez les seniors, en Pologne et en Russie.
Or, elle s'est blessée à un doigt au gymnase lundi et devra donc avoir la main immobilisée pendant les trois prochaines semaines. «Elle a passé une radiographie et son os dans la phalange est égrainé... Même si elle ne lance pas beaucoup de coups avec ses mains, elle en a quand même besoin pour se défendre», explique son entraîneur Tommy Boisvert.
Si ces tournois européens auraient pu lui permettre de gravir quelques échelons au classement mondial - elle est présentement répertoriée 82e chez les 49 kg - Tranquille devrait tout de même avoir l'occasion de participer à une autre compétition relevée à la fin du mois d'octobre lors de la President Cup, à Portland en Oregon.
Boisvert avec l'équipe nationale
Tranquille a cependant appris une bonne nouvelle au cours des derniers jours alors que son entraîneur de longue date a été nommé au sein du personnel qui supervisera les athlètes de l'équipe nationale junior du 16 au 20 novembre à Burnaby, en Colombie-Britannique.
Tommy Boisvert est en effet le seul Québécois à avoir été choisi parmi les six entraîneurs retenus.
«Je l'aurais accompagné de toute façon. Mais là, ça va me permettre de vivre l'expérience avec elle jusqu'au bout, de plus près.»