Le Trifluvien Indrik Trahan doit reporter son rêve olympique, lui qui n'a pas été retenu pour les Jeux de Sotchi. Il se concentrera maintenant à se préparer pour 2018 en Corée du Sud.

Trahan frôle laperfection

Le planchiste Indrik Trahan s'est fait plaisir ce week-end sur les pistes du Centre de ski Le Relais, à Québec. Il a terminé premier en slalom et deuxième en slalom géant dans le cadre de la Coupe Nor-Am.
Samedi, en slalom géant, il a été devancé par Darren Gardner par seulement trois dixièmes de seconde, un résultat satisfaisant puisqu'il ne s'agit pas de sa discipline de prédilection. Puis, dimanche, il a terminé devant Converse Field et ce même Gardner pour grimper sur la première marche du podium avec un chrono de 54,52 secs.
«Des résultats de la sorte me permettent d'accumuler des points de la Fédération internationale de ski. Ça me prenait cela en vue de mon classement de départ sur la Coupe du monde l'an prochain, mais aussi celui de la Coupe Nor-Am cette année, et ce, même si j'ai raté quelques épreuves», a dit Trahan.
Le Trifluvien était d'autant plus heureux de cette performance puisqu'elle lui permettra d'être breveté par Snowboard Canada et d'obtenir l'aide financière qui vient avec.
En plus de s'élancer dans les deux disciplines de la fin de semaine, le planchiste de 21 ans participera aux épreuves de snowboard cross à Kelowna en Colombie-Britannique les 22 et 23 février.