James Trahan sera l’un des plus jeunes participants du tournoi.
James Trahan sera l’un des plus jeunes participants du tournoi.

Trahan aux Championnats canadiens juniors

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — En 2018, des milliers de personnes ont épié les meilleurs espoirs de demain à Shawinigan, aux Championnats canadiens juniors de curling. Deux ans plus tard, un jeune homme de Trois-Rivières, James Trahan, aura l’honneur de participer à ce tournoi, sous les couleurs d’Équipe Québec, à Langley en Colombie-Britannique.

Il s’agit déjà d’une deuxième expérience à l’échelle canadienne pour Trahan, qui n’a pas encore 18 ans! Il célébrera sa majorité le 8 février.

En 2017, il défendait les honneurs du Québec au Championnat des moins de 18 ans, à 15 ans seulement. Le Championnat canadien junior est toutefois plus prestigieux: les demi-finales ainsi que la finale sont présentées en direct, sur les ondes de RDS et TSN. C’est l’élite de demain qui s’affronte, les prochains champions du Brier, des Coeurs Scotties et, qui sait, des Olympiques.

«Neuf des 14 équipes du tournoi chez les gars peuvent gagner. Nous, on vise un top-5», mentionnait Trahan, en début de semaine, après avoir disputé un match récréatif au Club de curling de Trois-Rivières, sa deuxième maison quand il revient en Mauricie.

Étudiant au Collège Champlain de Lennoxville en sciences de la santé, le curleur a découvert sa passion dans la région, après avoir déménagé à Trois-Rivières quand il avait 6 ans. Au club de la rue Sainte-Ursule, il fait évidemment tourner les têtes, mais peu de gens savent qu’il s’apprête à jouer au Championnat canadien.

«Je suis plus du type discret, sourit Trahan, qui a étudié au Three Rivers Academy. Il faut dire aussi que je suis le seul représentant de la région dans mon équipe. Les autres viennent des Cantons-de-l’Est et de la région de Valleyfield.»

Malgré la distance, le quatuor parvient à s’imposer parmi les bonnes équipes de la province. Ils ont d’ailleurs mérité leur billet pour le canadien, il y a quelques jours à Rivière-du-Loup.

James Trahan évolue à la position de lead (premier). «J’ai toujours été à l’aise pour placer les gardes, c’est une position qui me convient.»

Il sera l’un des plus jeunes participants du tournoi à Langley. Ce n’est pas banal. «Techniquement, j’aurais la chance de retourner aux nationaux trois autres fois! Sauf que je reste les deux pieds sur terre: je sais que je dois profiter de l’occasion actuelle.»

Le skip Greg Cheal, Simon-Olivier Hébert et Shawn Thomson complètent son équipe. «Greg et Simon-Olivier, on se connaît depuis longtemps, nous étions ensemble au Championnat M-18. La chimie dans notre sport, c’est primordial. Je pense que ça pourrait nous avantager.»

Le Québec se retrouve au sein du groupe B, en compagnie de l’Île-du-Prince-Édouard, de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick, de deux équipes du Manitoba (1 et 2) ainsi que de la formation du Nord de l’Ontario.

Les meilleures équipes des deux groupes accéderont ensuite au groupe de Championnat, où les formations de tête tenteront d’obtenir leur place pour le carré d’as. Le tournoi du Québec s’amorce ce samedi, à midi, heure du Québec, contre Manitoba 2.

Le quatuor québécois a créé une page sur le site GoFundMe, pour l’aider dans sa quête vers l’excellence. Il suffit de faire une recherche sur le site en écrivant Team Cheal pour le trouver.