Brendan Gallagher

Tout ça sans centre #1!

CHRONIQUE \ Marc Bergevin est chanceux. Il pourra se rabattre sur quelques aspects positifs, à la fin de la saison, lorsqu’il essaiera d’endormir les partisans au moment de dresser le bilan de l’année.

L’une de ses armes de persuasion pour laisser miroiter des jours plus heureux? Brendan Gallagher, sans aucun doute!

C’est quand même incroyable de voir le teigneux attaquant connaître une telle campagne. Alors que l’équipe peine à marquer des buts, le petit pitbull de 5 pieds 9 pouces réussit à atteindre le plateau des 30 filets. Tout ça sans centre numéro un! Bon, vous allez me dire que Gallagher n’a jamais eu la chance de jouer avec un véritable meneur au centre. Je vous l’accorde. Qu’à cela ne tienne, c’est tout à son honneur d’atteindre la trentaine avec la cuvée 2017-18 du Canadien.

Avec un salaire annuel de 3,75 M$ jusqu’en 2020-21, Gallagher nous rappelle que Bergevin a eu la main heureuse en s’entendant avec lui pour plusieurs années. À l’époque, je me souviens que bien des observateurs étaient sceptiques quant à la durée du contrat. On craignait que Gallagher se blesse, style de joueur oblige, ou qu’il s’assagisse en vieillissant.

Ceux qui ont regardé le match contre Detroit lundi ont assisté à une prestation typique de Gallagher. Il est encore allé jouer dans le trafic!

Le numéro 11 devient le 24e joueur à rejoindre le plateau des 30 buts cette saison dans la LNH. Si la direction du CH parvient à améliorer la profondeur de l’équipe dans les trois années à venir, il n’est pas impossible que Gallagher maintienne ce cap jusqu’à l’aube de ses 30 ans. Et c’est tant mieux pour les partisans et les joueurs.

Imaginez s’il avait été en mesure de bien s’entendre avec P.K. Subban. On a appris, dans les dernières semaines, que ce n’était pas l’amour fou entre les deux à l’époque où ils étaient coéquipiers. Non, le départ de Subban ne peut se justifier en se limitant à la relation acrimonieuse avec un ou deux joueurs. Par contre, lorsque deux meneurs au sein d’un même club ne sont pas sur la même longueur d’onde, ça crée inévitablement des tensions. Dommage, car ils auraient fait tout un duo dans la chambre comme vétérans établis!