L’Association de hockey mineur de Saint-Boniface doit se trouver un nouveau conseil d’administration.

Tourmente à Saint-Boniface

SAINT-BONIFACE — L’avenir du hockey mineur à Saint-Boniface est en suspens. Des soupçons d’irrégularités dans les finances de l’association locale ont poussé Hockey Mauricie à intervenir afin de trouver une solution pour remettre l’organisation sur les rails.

Ainsi, une assemblée générale extraordinaire se tiendra le 13 juin à l’aréna de Saint-Boniface, afin de former un nouveau conseil d’administration. «Votre présence est primordiale, puisqu’un nouveau conseil d’administration devra être mis en place pour permettre la poursuite des activités de hockey de l’organisation», peut-on lire dans la lettre envoyée aux parents, en date du 28 mai.

Si personne ne lève alors la main pour prendre le relais du CA déchu – le président a subitement levé les feutres il y a quelques semaines –, les parents seront forcés d’inscrire leur enfant au sein d’une autre association de hockey mineur, ce qui entraînera des frais supplémentaires importants.

Cependant, le président de Hockey Mauricie, René Leclair, se veut rassurant. Déjà, il affirme avoir reçu des courriels de parents prêts à s’impliquer. Reste à voir si tout cela va se matérialiser le 13 juin pour cette association qui avait littéralement le vent dans les voiles au cours des dernières années. Cet hiver, pas moins de 200 hockeyeurs défendaient les couleurs du Boum de Saint-Boniface.

«La fermeture de l’association de Saint-Boniface, ce n’est pas quelque chose qu’on envisage. On n’est pas rendu là. On veut refaire un nouveau comité. On a bon espoir à la prochaine réunion de pouvoir mettre les bonnes personnes en place pour prendre la relève. Aussi, on est prêt à Hockey Mauricie à donner un coup de main pour soutenir Saint-Boniface. On veut relancer cette organisation.»


« La fermeture de l’association de Saint-Boniface, ce n’est pas quelque chose qu’on envisage. On n’est pas rendu là. On veut refaire un nouveau comité »
René Leclair

Pour Leclair, qui en est à sa première année à la tête de Hockey Mauricie, il s’agit d’un dossier délicat. Pour l’instant, rien ne permet de confirmer qu’il y a eu fraude dans le dossier. Cependant, les responsables de l’instance régionale n’ont pas encore réussi à mettre la main sur toute la documentation nécessaire pour bien évaluer l’étendue des dégâts.

Néanmoins, Hockey Mauricie confirme qu’un versement n’a toujours pas été effectué à son endroit par l’Association de hockey mineur de Saint-Boniface. De plus, certaines autres factures seraient aussi impayées. Fait à noter également, c’est le président qui assumait aussi les fonctions de trésorier de l’organisation locale, une situation particulière, en convient le président du regroupement régional.

La cerise sur le sundae, c’est que l’assemblée générale annuelle qui était prévue le 15 mai, et où on devait présenter les états financiers de l’organisme de Saint-Boniface, n’a finalement pas eu lieu.

«On a constaté des irrégularités financières. Il y a des anciens du conseil d’administration qui sont encore là, mais ce ne sont pas des gens qui étaient près de la présidence. Présentement, on en est à récupérer toute la documentation pour savoir s’il s’agit de mauvaise gestion ou encore d’autre chose. Ça reste à voir», souligne Leclair, ajoutant ne pas avoir eu signe de vie de l’ancien président local, Daniel Tremblay.

Par ailleurs, le président de Hockey Mauricie assure que cet incident entraînera de nouvelles façons de faire pour son organisation qui chapeaute 15 regroupements locaux. Ainsi, Leclair indique que, dorénavant, un représentant de Hockey Mauricie assistera aux assemblées générales annuelles de chacune des organisations locales afin de bien être au fait des dossiers. «D’abord et avant tout, on veut que les associations locales tiennent des assemblées générales annuelles.»