Le cycliste Hugo Houle de l'équipe AG2R La Mondiale.

Tour d'Itale: Houle et son équipe orphelins

L'Italien Domenico Pozzovivo voudra vite oublier la 98e édition du Tour d'Italie, une sévère chute dans la dernière descente de la troisième étape l'ayant laissé inconscient sur le bitume et conduit à l'hôpital. Hugo Houle et AG2R La Mondiale se sont donc retrouvés orphelins de meneur lundi.
Après avoir été pris dans une chute dimanche, Pozzovivo a perdu le contrôle de son vélo dans une courbe de l'ultime descente avant la ligne d'arrivée, avec une quarantaine de kilomètres à faire à l'épreuve. On a craint le pire en voyant l'Italien immobile quelques minutes. Visage ensanglanté, il a quitté en ambulance.
«J'ai l'impression que sa roue avant a décroché, a mentionné Houle en entrevue à Sportcom. Il a happé le sol directement avec sa tête et il a perdu connaissance. Maintenant, il va mieux. Il n'y a pas de danger pour lui.»
Cinquième du Giro l'année dernière, Pozzovivo était un des favoris pour le podium du général. Les efforts des membres d'AG2R La Mondiale se concentraient donc évidemment vers lui.
«Pour nous, c'est une grosse perte, a indiqué le cycliste de Sainte-Perpétue. C'est toujours troublant de voir un coéquipier dans un état pareil. Sur la route, c'est tout le temps dangereux. Nous faisons attention au maximum, mais quand des choses comme ça arrivent, ça fait réfléchir.»