Marcel Kittel a remporté la 11e étape du Tour de France au sprint.

Tour de France: et de cinq pour Kittel

L'Allemand Marcel Kittel a enlevé la 11e étape du Tour de France au sprint, mercredi, inscrivant ainsi une cinquième victoire d'étape à cette Grande boucle.
À l'approche de deux dures tranches dans les Pyrénées, Chris Froome a terminé dans le peloton pour conserver le maillot jaune du meneur.
Spécialiste du sprint, Kittel a établi un record allemand avec 14 victoires d'étape au Tour de France, en cinq présences à l'événement.
Le tracé consistait en 203,5 km sur le plat d'Eymet à Pau, dans le sud-ouest de la France.
La puissance de Kittel a été inégalée dans le sprint groupé et le coureur de Quick-Step Floors a aisément battu Dylan Groenewegen et Edvald Boasson Hagen, par un demi-vélo.
N'ayant échappé qu'un sprint depuis le début de la course, il est dans une classe à part depuis que Mark Cavendish et Arnaud Demare n'y figurent plus.
La journée a été marquée par de nombreuses collisions à l'arrière du peloton. Une a impliqué le troisième coureur au classement général, le Français Romain Bardet. L'athlète d'A2GR a heurté un rebord et s'est légèrement blessé au genou, mais il a changé de vélo et n'a pas perdu de temps.
Le double champion Alberto Contador a chuté avec 20 km à franchir. Fabio Aru, deuxième au général, a perdu un coéquipier chez Astana quand Dario Cataldo a dû se retirer, s'étant fracturé le poignet après un choc à mi-chemin du parcours.
Cet incident a aussi impliqué Jakob Fuglsand, cinquième. Le coureur d'Astana s'est blessé au poignet lui aussi, mais il a pu compléter l'épreuve.
Ils ont vite pris quatre minutes d'avance, mais le vent a contribué à gruger leur coussin. À 30 km de l'arrivée, le peloton n'était plus qu'à 30 secondes. Bodnar a voulu filer seul, mais le peloton l'a englouti à 250 mètres de la fin.
Froome a 18 secondes d'avance sur Aru, avec Bardet à 51 secondes du meneur.
Jeudi, la 12e étape promet d'être des plus coriaces avec six montées classées et une ascension courte mais sévère jusqu'à l'arrivée, à 1580 mètres d'altitude.