Après avoir livré la marchandise en saison régulière, le Lightning de Steven Stamkos tentera de garder la cadence en séries.

Tampa Bay demeure favori pour les grands honneurs

Trois-Rivières — Plus de six mois se sont écoulés depuis le lancement des hostilités dans la Ligue nationale de hockey et le constat de début d’année tracé par les experts de la région tient toujours la route: le printemps 2019 devrait bien être celui du Lightning de Tampa Bay.

La bande à Steven Stamkos n’a pas déçu en saison régulière avec une domination rarement vue au cours des dernières années. Avec 62 victoires, le Lightning a égalé un record du circuit Bettman qui appartenait aux Red Wings de Detroit depuis 1995-96.

Reste maintenant à voir si la formation de Jon Cooper saura réussir où les Red Wings de Steve Yzerman avaient échoué il y a plus de 20 ans. Grands favoris pour tout rafler au printemps 96, ils avaient été surpris dans le carré d’as par l’Avalanche... fraîchement déménagé au Colorado.

Avec 128 points au classement général, et une avance de 21 points au sommet, le Lightning demeure le favori des experts pour soulever le trophée de Lord Stanley. Quatorze experts consultés sur un total de 17 prévoient une place au Lightning en finale, majoritairement contre les Predators de Nashville. Du lot, neuf personnes prédisent un premier sacre à Tampa Bay depuis la glorieuse épopée de 2004 menée par Vincent Lecavalier, Martin St-Louis et Brad Richards.

Non loin derrière, les Predators de Nashville, les Sharks de San Jose, les Jets de Winnipeg et les Flames de Calgary ont aussi la cote.

En revisitant les prédictions de début de saison, on constate que personne n’avait prévu la spectaculaire éclosion de Nikita Kucherov (128 points). Tout le monde donnait le trône des marqueurs à Connor McDavid, qui n’a pas déçu en terminant deuxième avec 116 points.

Parmi les bons coups, mon collègue Steve Turcotte avait vu juste en prédisant une année décevante aux Devils du New Jersey. Louis-Simon Gauthier a aussi eu du flair en ciblant les Islanders de New York comme surprise de l’année. Mention spéciale aussi à Danny Dupont qui entrevoyait de belles choses pour les Hurricanes de la Caroline. Et que dire que Vincent Dumont qui avait réservé sa déception aux Sénateurs d’Ottawa et leur mauvaise gestion! Disons qu’il a été gâté!

Au rayon des coups de masse, l’auteur de ces lignes trône possiblement au sommet en ayant prédit une saison du tonnerre à Ilya Kovalchuk. Pas certain que 34 points en 64 matchs justifient le rapatriement du Russe en Amérique du Nord!

Quant au Canadien, la grande majorité des personnes consultées le voyait hors des séries. Toutefois, personne ne croyait que cette exclusion serait aussi serrée, au quatrième rang de la division Atlantique.

Après 82 matchs, la crème a déjà commencé à se séparer du reste du peloton et il ne reste plus que 16 équipes dans la course. Le Lightning pourra-t-il livrer la marchandise, cette fois?

La réponse quelque part en juin, alors que la neige aura (peut-être) complètement fondu.