Sylvain St-Laurent
Le Droit
Sylvain St-Laurent
Alex Ovechkin a réalisé un tour du chapeau samedi face aux Islanders. Il compte maintenant plus de buts en carrière que Mario Lemieux.
Alex Ovechkin a réalisé un tour du chapeau samedi face aux Islanders. Il compte maintenant plus de buts en carrière que Mario Lemieux.

Ovi rejoindra-t-il Gretzky ?

CHRONIQUE — À TRAVERS LA LNH / Une fête se prépare, à Washington. Alexander Ovechkin va bientôt marquer son 700e but en carrière. L’organisation des Capitals de Washington doit absolument souligner ça !

C’est quand même un peu plus difficile que ça en a l’air.

Les Caps ont déjà fêté leur joueur de concession quand il a marqué son 500e but. Ils lui ont offert un bâton doré.

Ils ont organisé une autre fête lorsqu’il a marqué son 600e filet. Ils lui ont offert une toile, sur laquelle on le voit porter trois différents maillots.

Pour le 700e but, les dirigeants de l’équipe doivent en faire un peu plus.

Ils ne doivent pas trop en faire, non plus.

«Il n’est pas à la fin de son parcours. Un jour, si tout se passe bien, Ovi marquera son 800e but en carrière. Il faut déjà commencer à penser à cet événement», a confié le porte-parole Sergey Kocharov, au Washington Post, la semaine dernière.

Les Capitals doivent aussi commencer à réfléchir à l’ultime célébration.

M. Kocharov ne voudrait jamais en discuter publiquement, pour ne pas tenter le destin.

Cela dit, puisque le temps n’a pas vraiment d’effet sur celui qu’on surnomme Ovi, on commence à se dire qu’il sera peut-être capable de continuer à gravir les échelons jusqu’au sommet. Le record pour le plus grand nombre de buts marqués appartient à Wayne Gretzky. En 1487 parties, la Merveille a déjoué les gardiens adverses 894 fois.

On a longtemps cru que ce record ne serait jamais battu.

On n’a pas encore complètement changé d’avis.

Toutefois, si le «GR8» continue de jouer à ce niveau pendant quelques années...

Il a peut-être une petite chance de se rendre jusqu’au but numéro 895.

«Il est incroyable. On dirait qu’il bat de nouveaux records chaque jour», a récemment confié un compatriote et coéquipier de longue date, le défenseur Dmitri Orlov, à L’Athlétique.

Ovechkin a commencé la saison avec 658 buts en banque. Il occupait alors le 14e rang, dans l’histoire de la Ligue nationale. Il a d’abord devancé Luc Robitaille. Il a ensuite rejoint Teemu Selanne.

Ses plus récentes prouesses lui ont permis de passer devant les véritables légendes vivantes que sont Mario Lemieux et Steve Yzerman.

«Ce sont de beaux grands noms», a simplement commenté le principal intéressé, au terme des matches du week-end.

En réussissant un tour du chapeau contre les Islanders de New York, il a réussi à percer le top-10 des meilleurs buteurs de l’histoire.

«J’ai décidé de complètement vider ma pile. Je n’avais pas besoin de m’économiser, je savais que notre semaine de relâche s’en venait.»

Le congé sera un peu plus long pour Ovechkin que pour ses coéquipiers. Le 27 février, il ne sera pas à Montréal. Il purgera une suspension d’un match pour avoir fait l’impasse sur le week-end du Match des étoiles.

Par la suite, s’il maintient son rythme, il marquera une autre vingtaine de buts d’ici la fin de la saison régulière. Il pourrait donc rattraper et devancer deux autres grands marqueurs, Mark Messier et Mike Gartner.

La suite des choses sera intéressante. S’il parvient à connaître une autre saison de 50 buts, en 2020-21, il pourra continuer d’avancer. Phil Esposito, Marcel Dionne, Brett Hull et Jaromir Jagr seront ses prochaines cibles.

Après, il pourra passer à l’étape finale. Il ne restera que deux monuments devant lui. Sur le chemin de Gretzky, il y aura Gordie Howe.

Ovechkin fêtera ses 35 ans avant le début du prochain camp d’entraînement. Il entreprendra la dernière année de son contrat.

Il va vouloir continuer. Et continuer à Washington.

«En tant que joueur, je ne veux pas bouger. Ma famille est ici. J’ai plein d’amis ici. J’ai une bonne relation avec toute la ville, en plus de l’organisation. C’est ma deuxième maison.»

***

Patrick Kane a obtenu son 1000e point en carrière, dimanche, dans une victoire des siens face aux Jets de Winnipeg.

Kane: 1000 points

Jonathan Toews est un grand leader. Il savait que son grand ami Patrick Kane s’approchait d’un plateau important. Il a donc préparé une petite mise en scène.

Tous les joueurs des Blackhawks de Chicago avaient reçu la directive de sauter sur la glace pour rejoindre le numéro 88, quand il obtiendrait son 1000e point en carrière.

Il avait pris soin d’obtenir l’approbation des dirigeants de la LNH. Tous étaient d’accord.

Le grand moment est survenu dimanche. Kane est devenu le 90e joueur de la LNH – le quatrième des Hawks – à inscrire un 1000e point en carrière, dans la victoire de 5-2, à domicile, contre les Jets de Winnipeg.

«Je voulais atteindre ce plateau devant nos fans. Je voulais y parvenir avant la relâche», dit-il, alors que les Hawks font flèche de tout bois.