Sylvain St-Laurent
Cédrick Andrée continue de faire mentir ceux qui doutent de lui.
Cédrick Andrée continue de faire mentir ceux qui doutent de lui.

Andrée comme Heihei

CHRONIQUE / Pour comprendre Cédrick Andrée, il n’est pas absolument nécessaire de posséder un abonnement à la plate-forme de diffusion en ligne Disney+.

Mais ça peut aider.

Sur le masque qu’il porte depuis la saison dernière, le gardien des 67’s a fait peindre un personnage du film d’animation Moana.

Il s’agit du coq Heihei.

Les jeunes parents qui ont vu le film se souviendront de cet oiseau, disons, sous-estimé.

Je cite un personnage secondaire qui parle de Heihei, dans le premier acte :

«Je me pose des questions à propos de ce poulet qui avale de gros cailloux. Il semble manquer du minimum d’intelligence pour... presque tout. Il vaut peut-être mieux qu’on le plume ?»

Et Moana, de répondre, avec toute la sagesse qu’on attend d’une princesse de l’univers Disney...

«Parfois, les qualités ne sont pas visibles au premier abord.»

«Je suis persuadée que Heihei est plus doué qu’on ne le croit.»

Le coq, bien entendu, finit par jouer un petit rôle – mais un rôle essentiel – dans sa quête.

Au moment où tout semble perdu, il sort de nulle part et il trouve un moyen de sauver la mise.

***

Tirons tout de suite une chose au clair. Personne ne doute de l’intelligence de Cédrick Andrée.

Il est doté d’une personnalité bien particulière, qui le rend très populaire auprès des gens qui le côtoient à la Place TD.

J’en parlais un peu avec André Tourigny, jeudi matin. Je lui demandais s’il trouvait son gardien plus fébrile que d’habitude, à la veille de la série de matches interligues contre les Olympiques.

«Je n’ai rien senti de différent chez lui, a-t-il répondu. Pour ceux qui côtoient Cédrick chaque jour… Disons que c’est un gars qui est high tempo ; un gars qui a de l’énergie à tous les jours. S’il fallait qu’il en aille plus, ce serait épeurant.»

Et il se trouvait bien drôle.

Les gens qui ont douté d’Andrée, dans le passé, n’étaient pas convaincus de ses qualités athlétiques.

Il a été le 232e joueur sélectionné lors du repêchage de la LHOntario, en 2016. Ça nous dit pas mal déjà tout ce qu’il faut savoir.

Andrée a réussi à convaincre la plupart des sceptiques, au cours des trois dernières années (et demie). On a même sérieusement étudié sa candidature, au moment d’envoyer les invitations au camp de sélection d’Équipe Canada Junior (ÉCJ).

Il n’a pas été invité, en fin de compte. Mais on me dit qu’au moins trois personnes plaidaient en sa faveur, au moment de trancher.

«D’habitude, je suis toujours excité de regarder le tournoi à la télévision. Cette année, ça va être moins excitant», m’a dit Andrée, jeudi.

Il est visiblement déçu.

«C’est un peu plate, enchaîne-t-il. Même si je n’avais pas d’énormes chances de me tailler une place avec l’équipe, j’aurais aimé qu’on me donne une chance. J’aurais voulu être là.»

On pourrait essayer de lui remonter le moral avec des phrases un peu creuses. On pourrait par exemple lui dire que le Championnat mondial, c’est une aventure qui dure un mois.

Un mois, dans une vie de hockeyeur, c’est court.

Andrée travaille présentement dans la poursuite d’un objectif plus grand. À 19 ans, il doit surtout convaincre un club professionnel de lui accorder un contrat. Ce contrat pourrait lui permettre de continuer à s’amuser, sur la patinoire, pendant quelques années.

On pourrait aussi lui dire qu’il sera plus utile dans le rôle de gardien numéro un, à Ottawa, qu’à réchauffer le banc en République tchèque.

On pourrait lui dire tout ça, mais ça ne servirait à rien.

Andrée trouvera sans doute, tout seul, sa source de motivation.

Et ça commencera par la série aller-retour du week-end.

André Tourigny dit que la Coupe Alexandra revêt un cachet particulier pour ses joueurs franco-ontariens.

«Je dirais que les matches contre Gatineau sont spéciaux pour tous les joueurs de la région. Les gars de notre équipe qui sont originaires de Toronto ne peuvent pas comprendre à quel point ce sont des matches importants.»

En passant... Andrée m’a dit qu’il est sur le point de ranger son masque de Heihei.

Un autre masque devrait lui être livré, sous peu. Avec un autre personnage de Disney, bien en évidence.