Xavier Bouchard entame sa troisième saison dans la LHJMQ.

L’explosion de Beaucage et Bouchard?

CHRONIQUE / Une grosse douzaine de joueurs originaires du territoire couvert par Le Nouvelliste seront actifs cette saison dans LHJMQ. Il y a de bien belles histoires dans le lot, notamment celle de Frédérick Janvier, recrue avec l’Océanic. Tour d’horizon en ce début de campagne.

Alexis Sansfaçon, Shawinigan, défenseur, Titan
Le vétéran s’est promené pas mal depuis six mois. Cap-Breton, Blainville-Boisbriand, et maintenant Acadie-Bathurst ont été ses destinations. Grand arrière au style défensif, Sansfaçon peut se consoler en anticipant qu’il aura plus de responsabilités chez les champions en titre, qui amorce leur reconstruction. Il a la prochaine campagne pour prouver qu’il mérite un casier de 20 ans en 2019-20.

Xavier Bouchard, Trois-Rivières, défenseur, Drakkar
La dernière saison n’a pas été à la hauteur des attentes. Libéré de la pression du repêchage de la LNH, l’espoir des Golden Knights pourrait maintenant exploser, un peu comme Maxime Comtois l’a fait l’an dernier chez les Tigres. Le potentiel est là. Le sérieux aussi. Gardez-le à l’œil!

Gabriel Villeneuve, Trois-Rivières, défenseur, Saguenéens
Deuxième saison chez les Saguenéens, où il a trouvé un refuge après avoir amorcé son parcours chez les Remparts. Villeneuve est apprécié à Chicoutimi, son flair offensif a été remarqué par Claude Bouchard, qui aime aussi sa progression défensive.

Jocktan Chaîney, Asbestos, défenseur, Mooseheads
Il est l’une des pièces importantes du casse-tête défensif des Mooseheads d’Halifax. Chaîney arrive à maturité en même temps que son équipe, qui avait échangé Cavan Fitzgerald aux Cataractes il y trois ans pour l’obtenir. Solide dans les trois zones. Il aura l’occasion de se mettre en valeur avec le club hôte du prochain tournoi de la Coupe Memorial.

Alexis Gravel, Asbestos, gardien, Mooseheads
L’espoir des Blackhawks de Chicago a vécu une saison en montagnes russes en 2018-19. À 18 ans, avec deux campagnes derrière la cravate, il doit maintenant montrer plus de constance s’il veut être le portier de confiance d’Éric Veilleux. Gravel a bien entamé la saison, de quoi le mettre en confiance. Il a une belle machine devant lui.

Frédérick Janvier fut une belle surprise au camp de l’Océanic.

Frédérick Janvier, Trois-Rivières, attaquant, Océanic

L’une des plus belles, sinon la plus belle surprise des camps d’entraînement dans la LHJMQ. Choix de neuvième tour en juin dernier, l’ex-Panthères du CMI a séduit Serge Beausoleil malgré ses 5’5’’! Janvier a marqué trois buts dans les matchs préparatoires et son énergie lui a procuré un casier dans le vestiaire de l’un des clubs les plus talentueux de la ligue.

Zachary Massicotte, Mont-Carmel, défenseur, Océanic
Recrue de 6’3’’ et 210 livres, qui a fait sa place au sein de la brigade défensive de Serge Beausoleil. Cinq des neuf arrières à Rimouski font actuellement leurs premiers pas dans le junior. Il y aura une bagarre interne pour le temps de glace.

Alex Beaucage

Alex Beaucage, Trois-Rivières, attaquant, Huskies
Attention, Alex Beaucage semble en mission à sa deuxième saison. Il a terrorisé les gardiens durant le calendrier préparatoires avec 12 points dont sept buts en sept matchs. Visiblement, son camp estival avec Équipe Canada des moins de 18 ans l’a placé en confiance.

Jérémy Manseau, Trois-Rivières, attaquant, Cataractes
Non seulement Manseau a-t-il gagné sa bagarre pour un poste de 20 ans au camp, mais son brio a été si éclatant qu’il a ouvert la saison avec un maillot décoré de la prestigieuse lettre ‘C’! Pas mal pour un gars qui a été obtenu contre une caisse de rondelles il y a un an. Manseau a un rôle de grand frère à Shawinigan, et il obtiendra de grosses minutes de jeu. Une moyenne d’un point par match n’est pas une prévision farfelue avec l’ardeur qu’il déploie sur la glace.

Simon Dubois, Nicolet, défenseur, Cataractes
Voilà un jeune homme qui a beaucoup progressé en un an. Il se fait davantage confiance pour appuyer l’attaque. Gros bonhomme, sérieux, il peut profiter du fait que la brigade défensive des Cataractes est leur talon d’Achille. Dubois a joué avec plus d’autorité lors du premier week-end de la saison. C’est prometteur.

Jacob Rabouin, Saint-Alexis-des-Monts, défenseur, Phoenix
Il suit les traces de Jean-François Damphousse et Jean-Simon Lemay, deux fiertés de ce village. Rabouin a mérité un casier chez le Phoenix en raison de son jeu physique. L’adolescent, choix de quatrième ronde en juin dernier, n’a pas froid aux yeux et offre donc à Stéphane Julien un atout complémentaire sur son échiquier défensif.

Julien Tessier, St-Marc-des-Carrières, attaquant, Foreurs
Il sera l’un des moteurs offensifs des Foreurs. Un gros début de saison pourrait le placer dans la vitrine pour les meilleures équipes du plateau, en vue du dernier droit. Tessier a progressé à chacune de ses saisons. Parions qu’il a gardé le meilleur pour la fin!

Anthony Allepot, Trois-Rivières, défenseur, Foreurs
Ce fut une saison d’apprentissage l’an dernier pour ce grand arrière. Ses qualités athlétiques sont indéniables. Les Foreurs souhaitent le voir être en mesure de contribuer davantage, maintenant qu’il a goûté à ce calibre de jeu plus élevé. Pas évident, sauter directement de la LHPS au junior majeur.

Benjamin Dion, Gentilly, attaquant Foreurs
Un col bleu qui peut se rendre utile de diverses façons aux Foreurs. Ses responsabilités ont été limités la saison dernière, Dion voudra certainement profiter de l’arrivée de Pascal Rhéaume derrière le banc pour obtenir une plus large part du gâteau.