À 15 ans, Vincent Filion affiche le deuxième meilleur pourcentage d’efficacité dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Est-ce que c’est suffisant pour parader sur l’estrade en première ronde du prochain repêchage de la LHJMQ, en juin?

Filion sur les traces de Rodrigue?

CHRONIQUE / En étant choisi pour participer aux Jeux olympiques de la Jeunesse il y a quelques semaines, Vincent Filion a consolidé son titre non officiel de meilleur espoir chez les gardiens de but en vue du prochain repêchage de la LHJMQ, en juin à Sherbrooke.

À 15 ans, Filion affiche le deuxième meilleur pourcentage d’efficacité dans la Ligue midget AAA. Même s’il partage le filet avec William Rousseau, ses 11 victoires le placent au sixième échelon du circuit dans ce rayon. À six pieds, le Shawiniganais dispose de plus du gabarit idéal pour attirer naturellement le regard des dépisteurs.

Mais est-ce que ce sera suffisant pour parader sur l’estrade en première ronde? La réponse n’est pas évidente, étant donné que les clubs du circuit Courteau montrent peu d’appétit pour les gardiens avec leur premier choix depuis quelques années.

Il faut remonter à Olivier Rodrigue, en 2016, pour trouver un portier choisi au premier tour. Rodrigue avait alors été le troisième choix de l’encan, par les Voltigeurs de Drummondville.

Cette année-là, Kevin Mandolese avait lui aussi trouvé preneur en première ronde, 13e avec les Screaming Eagles. Mais lors des trois repêchages suivants, aucun gardien n’a eu ce privilège. Et si on recule plus loin, il n’y a eu que huit gardiens appelés au premier tour au cours des 10 dernières années, dont quatre en 2010 et 2011!

Malgré cette tendance lourde, Filion peut se faufiler, du moins si on se fie aux experts qui ont accepté anonymement de partager leur évaluation de l’adolescent avec Le Nouvelliste. Trois dépisteurs-chefs et un directeur général adjoint, tous d’organisations différentes, ont offert leur opinion. Trois sur quatre placent Filion au premier tour.

«Au point de vue talent, il doit être placé en 6 et 12 sur les listes à mon avis. Maintenant, il peut être choisi plus rapidement ou plus tard, dépendamment des besoins. Tu as toujours besoin d’un défenseur ou d’un attaquant, mais ce n’est pas nécessairement vrai pour un gardien. Ceci dit, il va partir au premier tour», tranche un vieux routier, qui a sa théorie pour expliquer que les hommes masqués soient moins populaires en début d’encan.

«La marge d’erreur est plus grande chez les gardiens. Et plusieurs qui sont repêchés plus tard performent par la suite dans notre ligue. Ça force les équipes à réfléchir.»

Un de ses confrères arrive avec la même conclusion. «C’est un choix de premier tour. Top 10 à mon avis. Il sera le choix d’une équipe qui a un besoin précis à combler entre les poteaux», souligne-t-il, en ajoutant que Filion pouvait soutenir une comparaison avec Rodrigue.

«Ce sont des gars dont l’impact semble clair pour le prochain niveau. Ces gars-là ne veillent pas tard habituellement au repêchage. Par la suite, c’est sûr que c’est plus compliqué un peu. L’écart entre les gardiens disponibles n’est pas grand depuis quelques années pour la grande majorité, alors les clubs sont plus patients.»

Le troisième homme de hockey qui soutient la candidature de Filion pour le premier tour plaide sur le fait qu’il a démontré du cran dans les grands moments. «Il a notamment bien fait aux Jeux olympiques de la Jeunesse. Qu’on le veuille ou non, les clubs sont influencés par ce genre de rendez-vous. Il faudra voir ce qu’il pourra faire au cours des prochaines séries, mais au moment où on se parle, il doit être sur la liste des équipes en vue de la première ronde, c’est une évidence à mes yeux.»

La seule note discordante vient du directeur-gérant adjoint, qui prend quand même le soin de préciser qu’il aime bien Filion.

«Le talent est là, le potentiel aussi. Ce n’est pas là que ça va se jouer, mais bien sûr le fait qu’il y a au moins trois bons gardiens disponibles au prochain repêchage. Il est en avant des deux autres, mais peut-être pas par beaucoup. Et peut-être pas sur toutes les listes non plus. À cause de ça, et parce qu’il y a eu plusieurs bons gardiens repêchés dans les rondes tardives qui ont réussi à faire leur chemin par la suite, Filion et les deux autres devraient glisser un peu. Si j’avais à parier, je placerais mes sous sur le milieu de la deuxième ronde…