T.J. Stanton aurait bien aimé convaincre Vladimir Guerrero de signer un contrat pour un match avec les Aigles!

Stanton voulait Guerrero!

TROIS-RIVIÈRES — Le gérant des Aigles, T.J. Stanton, a assisté au point de presse de Vladimir Guerrero. Il a fait rire l’assistance ainsi que le principal intéressé, en lui demandant s’il pouvait rejoindre l’alignement de son équipe pour le match en soirée, contre les Capitales à Québec!

En s’esclaffant, Guerrero a refusé l’invitation. Le pire, c’est que les Aigles auraient eu une place pour lui étant donné qu’il n’y a que trois vétérans dans la formation. Il sera toutefois aux premières loges, jeudi, pour le dernier match de la série au Stade Canac.

Stanton, qui parle bien français, a posé sa question à Guerrero en espagnol. Il faut dire que le sympathique gérant des Trifluviens est originaire de la Floride, où vivent plusieurs Cubains.

Repêché par les Braves en 2002, le lanceur Stanton a évolué pendant une saison dans les rangs affiliés, chez les Angels d’Anaheim en 2005. Durant le camp d’entraînement en Arizona, il a côtoyé Guerrero. «C’était tout un frappeur. J’imagine qu’il ne se souvient pas de moi! Par contre, je me souviens de lui!»