Le gérant des Aigles, T.J. Stanton.

Stanton s’impatiente

Trois-Rivières — Normalement de belle humeur, T.J. Stanton s’impatiente quand il aborde le délicat dossier de ses trois joueurs des Antilles et de l’Amérique du Sud, toujours en attente d’obtenir leur visa de travail qui leur permettrait de jouer pour les Aigles cet été.

Juan Kelly et Jose Santiago, de la République dominicaine, ainsi que Alberth Martinez, du Venezuela, sont toujours coincés dans leur pays natal, en attente des procédures. Les Aigles travaillent sur ces dossiers depuis plusieurs semaines.

Or, l’équipe doit rendre à la Ligue Can-Am son alignement final mardi matin. Des échéanciers qui sont trop serrés dans les circonstances. «Je ne serai pas capable de le faire», bougonne Stanton, qui se voit privé, pour l’instant, d’un joueur au statut vétéran (Martinez), d’un LS-4 (Kelly) ainsi que d’un LS-3 (Santiago).

Le gérant mise actuellement sur 25 joueurs au camp d’entraînement, mais il ne pourra en garder que 23 dans son alignement. «Et en entrant les trois gars qui manquent, je risque de perdre de bons joueurs que je serais forcé de libérer. Ce n’est pas une situation évidente.»

Quand il se pointera finalement en Mauricie, Martinez en sera à sa deuxième saison avec les Aigles. Le Vénézuélien, un ancien espoir des Padres de San Diego, a maintenu une moyenne au bâton de ,277 et produit 39 points en 2018. Il a connu ses meilleurs moments en fin de campagne ainsi qu’en éliminatoires contre Sussex.

Quant à Kelly, il est pressenti pour évoluer au premier coussin. De son côté, Santiago devrait être un lanceur important, que ce soit dans la rotation ou l’enclos des releveurs, d’autant plus que Brian Ernst a annoncé qu’il ne se rapporterait pas aux Aigles cette année.

Contre Ottawa mardi

Si Dame Nature collabore, les Aigles disputeront leur seul match du calendrier préparatoire à domicile, mardi après-midi, 13 h, face aux Champions d’Ottawa.

Kevin McNorton (2 manches) et Chris Murphy (3 manches) seront utilisés au monticule, en plus de releveurs à confirmer. Pour les spectateurs qui se déplaceront, ce sera aussi l’occasion de voir tous les nouveaux venus en attaque, en plus du cogneur Taylor Brennan, qui est déjà en grande forme à l’entraînement.