T.J. Stanton réfléchit présentement à son avenir, notamment à la possibilité qu’il revienne à la barre des Aigles.

Stanton sera-t-il de retour à la barre des Aigles?

TROIS-RIVIÈRES — Sauvés in extremis il y a quelques semaines, les Aigles sont à pied d’œuvre pour préparer la saison 2020 qui se déroulera dans la Ligue Frontier.

Il y aura beaucoup de nouveautés autour de la concession trifluvienne: un nouveau circuit, de nouveaux actionnaires dans les bureaux, un nouveau président à la suite de la démission de Marc-André Bergeron. Il pourrait même y avoir un nouveau gérant: T.J. Stanton se fait un peu tirer l’oreille en ce moment pour reprendre son poste.

Chez les Aigles, on accepte volontiers que Stanton puisse évaluer toutes ses options avant de prendre une décision sur son avenir. Il a demandé un délai jusqu’au premier novembre avant de statuer. René Martin, directeur des opérations, croit que Stanton finira par rester au bercail mais il n’a aucune garantie. «C’est de bonne guerre. Si on l’avait signé pour deux ans, le dossier serait réglé. On a préféré lui consentir un contrat d’une seule saison l’an dernier, alors c’est lui qui a le gros bout du bâton en ce moment», fait valoir Martin. «Il a d’autres offres, il est en train d’étudier ça. Chez nous, il sait par contre qu’il a carte blanche pour les décisions baseball. Ce n’est pas comme ça partout! Il a monté une bonne équipe, je pense qu’il voudra continuer. Mais bon, la décision lui appartient…»

Nouveaux actionnaires

Si le poste de gérant est en suspens pour le moment, les Aigles ont avancé plusieurs autres dossiers. Le vœu des commandités Jean Tremblay et Michel Côté a été exaucé, quelques entreprises ont décidé de se joindre à eux. Le restaurant Y Grec, le Goupe Vertdure de Trois-Rivières et les produits Re-Plast se sont engagés. Deux autres entreprises sont en pourparlers et Martin est confiant de pouvoir les ajouter au puzzle. «En se greffant à la Ligue Frontier, il y a tellement de belles choses qui s’en viennent. Nous sommes en train de monter une structure pour trois ans, pas uniquement pour la prochaine saison», confie celui qui travaille de concert avec le nouveau président Paul Poisson. «La réponse du milieu des affaires est très intéressante. On sent qu’il y a une mobilisation», ajoute Martin, en soufflant que quelques entreprises s’intéressent sérieusement au nom du stade, orphelin de commandite depuis la fin du partenariat avec Stéréo+. «Quatre entreprises sont intéressées, deux encore plus sérieusement. Je serais très surpris si le stade n’a pas un nouveau nom à temps pour la prochaine saison.»

Avec une nouvelle ligue fortifiée, du sang neuf dans l’état-major et le bilan financier officiel de 2019 qui sera prêt d’ici quelques jours, les Aigles ont bon espoir de convaincre la Ville de Trois-Rivières d’allonger son aide pour les prochaines saisons. «Même si une aide financière supplémentaire nous a été refusée la dernière fois, il n’y a aucune animosité. Nous avons rencontré des fonctionnaires de la Ville la semaine dernière pour travailler le dossier de façon différente. Il y avait des conditions, nous allons les respecter. Nous avons bon espoir de trouver un terrain d’entente en décembre, lorsque la Ville abordera à nouveau la situation des Aigles.»

Un calendrier plus favorable

Par ailleurs la Ligue Frontier a dévoilé son calendrier cette semaine. Avec 14 formations plutôt que six dans la Ligue CanAm, les Aigles vont croiser moins souvent les Capitales de Québec (12 matchs plutôt que 20) mais Martin se dit très à l’aise avec l’agenda de son club. «Nous jouons moins de matchs à domicile avant la fin des classes, ce qui était notre souhait. Nos deux séries à domicile face aux Capitales ont été programmées au milieu de l’été, où le potentiel d’attirer plus de gens au stade est très élevé. Et, pas de match le lundi, le soir où c’est le plus difficile de rassembler de bonnes foules», indique Martin. «Plus de 90 % de nos billets de saison ont été renouvelés, nous sommes donc en avance sur l’an dernier. Les forfaits flexi-choix de 10 ou 20 matchs seront en vente bientôt et nous sommes confiants de faire de bons chiffres à ce niveau-là aussi.»