Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Eric Staal (à droite) a marqué le but vainqueur avec 57,5 secondes à faire en prolongation.
Eric Staal (à droite) a marqué le but vainqueur avec 57,5 secondes à faire en prolongation.

Staal réussit sa rentrée avec le CH; fracture pour Gallagher [VIDÉO]

Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
Eric Staal a joué les héros à son premier match avec le Canadien, mais les nouvelles étaient inquiétantes concernant deux éléments importants de l’équipe.

Staal a marqué le but vainqueur avec 57,5 secondes à faire en prolongation et la formation montréalaise a vaincu les Oilers d’Edmonton 3-2, lundi soir au Centre Bell.

Le Tricolore a comblé un retard de deux buts en troisième période avant de voir Staal trancher en prolongation, portant la fiche de l’équipe à 1-6 en supplémentaire.

Staal s’est avancé sur l’aile droite et a marqué grâce à un tir des poignets bas du côté du bouclier.

Le vétéran âgé de 36 ans disputait un premier match avec le Canadien, qui a acquis ses services des Sabres de Buffalo le 26 mars. Il avait dû ensuite effectuer une quarantaine de sept jours à son arrivée à Montréal.

«C’est certain que quand tu joues ton premier match et que tu marques en prolongation, tu ne peux pas vraiment connaître un meilleur départ, a dit l’entraîneur-chef par intérim du Canadien, Dominique Ducharme. Je suis content de la victoire et content pour lui d’avoir réussi sa rentrée comme ça.»

Le ton de Ducharme était plus sérieux quand il a donné des informations concernant Brendan Gallagher. Il a confirmé que le fougueux attaquant avait subi une fracture au pouce de la main droite quand il a été atteint par un tir de son coéquipier Alexander Romanov en première période.

Ducharme a ajouté que l’état de santé de Gallagher sera réévalué mardi, mais a admis qu’il pourrait rater des semaines d’action.

Carey Price a aussi semblé se blesser à la jambe ou l’aine droite tôt en deuxième période, mais il est demeuré dans la rencontre.

«Il subit des examens, mais je ne crois pas que ce soit quelque chose de sérieux», a dit Ducharme, sans se faire plus rassurant au sujet de son gardien vedette.

Josh Anderson et Tomas Tatar ont marqué en temps réglementaire pour le Canadien (17-9-9). Price a repoussé 21 lancers.

Devin Shore et Darnell Nurse ont aidé les Oilers (23-14-2) à prendre les devants 2-0 avant de voir le Canadien venir de l’arrière. Mike Smith a effectué 29 arrêts.

En plus de son but vainqueur, Staal s’est surtout distingué dans le cercle des mises en jeu, où il a gagné 14 de ses 18 duels.

«Un gars d’expérience comme ça, il est capable de s’adapter, de comprendre ce que nous voulons faire, a dit Ducharme au sujet de Staal, qui disputait un 1273e match en saison régulière dans la LNH. Il a bien réagi dans les situations, dans le système. Même au niveau de choses qu’il n’a pas eu le temps de travailler, il faisait de bonnes lectures.»

Le Canadien jouera son prochain match mercredi face aux Maple Leafs, à Toronto. Il sera de retour au Centre Bell le lendemain pour affronter les Jets de Winnipeg.

En montagnes russes

Le Canadien a dicté le jeu en début de rencontre, mais il s’est buté à Smith.

Le gardien des Oilers a réussi un arrêt difficile avec son bâton contre Lehkonen tôt dans la partie.

Smith a aussi été alerte sur une déviation de Tyler Toffoli dans l’enclave.

Les tirs étaient de 15-4 en faveur du Canadien quand les Oilers ont ouvert le pointage avec 21 secondes à jouer en première période. Shore a été oublié par Jonathan Drouin à l’embouchure du filet et a profité d’une passe de Jujhar Khaira pour toucher la cible.

Les Oilers ont joué avec plus d’aplomb en deuxième période. Price a été alerte devant Ethan Bear, puis Leon Draisaitl, avant de voir Jesse Puljujarvi atteindre le poteau à sa gauche.

Smith a aussi été vigilant lors d’une mêlée devant son filet à la suite d’un tir de Corey Perry.

Les Oilers ont obtenu un premier avantage numérique puisque Perry a terminé la séquence en donnant un coup de poing derrière la tête à Smith. Ils se sont toutefois butés à Price.

Price spectaculaire

Price a été spectaculaire lors d’un autre avantage numérique des Oilers tard en deuxième période, empilant les jambières pour faire l’arrêt devant Alex Chiasson.

Les Oilers ont toutefois creusé l’écart quelques instants plus tard, avec 11 secondes à écouler à la période. Price n’a rien pu faire devant un puissant lancer frappé de Darnell Nurse.

Le Canadien a vite relancé le débat en marquant deux fois tôt en troisième période.

Anderson a d’abord fait dévier une remise de Perry derrière Smith à 1:45, puis Tatar a touché la cible grâce à un tir précis à 5:23.

Anderson a passé bien près de clore le débat avec une minute à faire, mais Smith a fait l’arrêt après que l’attaquant du Canadien se soit moqué d’Ethan Bear.

Staal a finalement joué les héros en prolongation.

+

ÉCHOS DE VESTIAIRE

Eric Staal a admis qu’il aurait bien aimé marquer ce but vainqueur devant un Centre Bell plein à craquer.

«Nous sommes restés dans le match et nous n’avons pas baissé les bras. C’est bon d’y avoir participé. Je pouvais sentir l’énergie et j’aurais aimé que les gradins soient remplis. Je sais ce que ça peut être dans cet amphithéâtre dans ce genre de moment. Je suis content d’avoir eu la chance de contribuer ce soir. Il y a beaucoup de gars qui peuvent faire la différence ici.»

Staal avait hâte de parler avec sa famille, qui est installée au Minnesota, là où il a joué de 2016 à 2020.

«Je suis certain qu’ils sont excités. Ils ont vécu beaucoup de choses au cours des derniers mois en l’absence de leur père. Ma femme doit s’occuper de nos trois garçons. C’est un défi pour notre famille. Je suis certain qu’ils ont aussi trouvé ça spécial. Les enfants sont probablement couchés et je vais leur parler demain. Je vais demander à ma femme un peu plus tard quelle a été leur réaction.»

Tomas Tatar a noté que Staal avait conjuré le mauvais sort du Canadien en marquant le premier but de l’équipe en prolongation cette saison.

«Je suis content qu’il ait mis fin à la séquence. De se retrouver avec une nouvelle équipe comme ça, ça peut être difficile, mais il a très bien géré ça. On peut voir qu’il a de l’expérience et qu’il peut encore nous aider.»

Corey Perry a affirmé que le Canadien a des joueurs qui pourront prendre la relève en l’absence de Gallagher.

«Il est une présence importante dans le vestiaire et il va nous manquer, mais nous avons de la profondeur au sein de cette équipe. Il y a plusieurs bons meneurs qui vont nous guider dans la bonne direction. C’est un gros élément à remplacer, mais je crois que nous pouvons le faire.»