Mathieu St-Pierre a bien failli voir sa compétition dérailler dès la ronde préliminaire.

St-Pierre accède à la finale

TROIS-RIVIÈRES — À sa première participation aux Championnats du monde de canoë-kayak de vitesse et paracanoë, le Shawiniganais Mathieu St-Pierre aura l’occasion de goûter à une finale A.

Mercredi, en lever de rideau de la compétition présentée à Montemor-O-Velho, au Portugal, le porte-couleurs du Club de canotage de Shawinigan s’est qualifié parmi les neuf meilleurs rameurs de l’épreuve VL2 200 mètres.

St-Pierre a bien failli voir sa compétition dérailler dès la ronde préliminaire. Lors de sa première course de la journée, il se trouvait en bonne position pour espérer un laisser passer direct pour la finale. Cependant, une perte cadence lui a coûté de précieuses secondes en plus de le reléguer en 7e position de sa vague, soit le dernier rang donnant accès à la demi-finale.

Lors de cette demi-finale, la recrue de l’équipe nationale n’a pas raté son coup. Grâce à une fin de course endiablée, St-Pierre a bouclé les 200 mètres en deuxième place pour obtenir son invitation pour la finale qui sera présentée samedi.

Jeudi, ce sera au tour de la championne en titre Laurence Vincent-Lapointe d’amorcer son parcours avec les qualifications du C1 200 mètres, sa discipline de prédilection. Puis, vendredi, c’est avec sa coéquipière Katie Vincent qu’elle entamera la défense de son titre sur C2 500 mètres.

De son côté, le kayakiste Dominik Crête prendra d’assaut le bassin de Montemor-O-Velho samedi lors de l’épreuve du K1 200 mètres. Le porte-couleurs du Club de canoë-kayak de Trois-Rivières se battra notamment contre deux médaillés des derniers Mondiaux, Aleksejs Rumjancevs (2e) et Evgenii Lukantsov (3e) ainsi que le médaillé d’argent de Rio 2016, Maxime Beaumont.