Les clubs de soccer pourront reprendre leurs activités dès le 8 juin.
Les clubs de soccer pourront reprendre leurs activités dès le 8 juin.

Sports d’équipe: ça repart dans quelques jours en Mauricie

Trois-Rivières — Sortez vos chaussures à crampons, le ballon de soccer, le bâton de baseball: d’ici quelques jours, les centaines de joueurs de divers sports d’équipe d’extérieur reprendront un semblant d’activités et retrouveront leurs coéquipiers sur les terrains de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

La ministre déléguée aux Sports et aux Loisirs, Isabelle Charest, a annoncé jeudi cette importante relance, attendue avec impatience par les jeunes ainsi que leurs parents. La reprise se déroulera de manière progressive, et ce, dès le lundi 8 juin.

Par contre, les associations régionales, locales ainsi que les clubs risquent de retarder légèrement cette réouverture, afin d’être prêts à accueillir les membres dans un contexte sécuritaire.

Le tout commencera par des séances d’entraînement supervisées et des concours d’habiletés. Bien sûr, il faudra toujours respecter les fameux deux mètres de distance.

Des matchs dès la fin du mois?

Depuis quelques semaines, une trentaine de fédérations sportives du Québec ont présenté leur protocole de retour au jeu. Ces protocoles doivent d’abord obtenir l’aval de la Santé publique, ce qui risque de n’être qu’une formalité, considérant l’annonce de jeudi.

La belle surprise de ce point de presse consiste en un retour possible de matchs organisés en groupes restreints, aussi tôt qu’à la fin du mois de juin. Celle-là, bon nombre d’intervenants ne l’avaient pas vue venir. Il faut dire que c’est plus facile à organiser pour certains sports... et moins pour d’autres.

Impliquée dans un comité provincial pour la relance du sport, la directrice générale du CREEM de la Mauricie, Marie-Ève Nault, saluait jeudi les «excellentes nouvelles», tout en tempérant l’enthousiasme débordant que certains pourraient entretenir.


« «Enfin, les athlètes retrouveront leur entraîneur! Maintenant, comment adapter ce retour? C’est là-dessus que les fédérations devront mettre l’accent.» »
Marie-Ève Nault

Selon elle, il ne faut pas sous-estimer l’impact bénéfique que provoquera chez les enfants la joie de renouer avec leurs amis sur les terrains, même si la distanciation physique sera encore de mise, au moins pour le début de ce déconfinement.

«Les sportifs, peu importe leur niveau, ont fait preuve de beaucoup de résilience. Quand tu reprends l’entraînement, tu peux te dire que tu t’en vas vers quelque chose de plus concret. C’est motivant!»

Baseball Québec a annoncé jeudi qu’il passait directement à la deuxième manche de son plan de déconfinement sportif, ce qui plaira aux centaines de joueurs sur le territoire de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

…et comment on joue?

On le sait, ce sera plus facile pour certains sports, comme le baseball, d’emprunter un semblant de jeu normal, dès que les matchs à l’intérieur des mêmes associations seront permis. Baseball Québec a d’ailleurs publié, sur ses réseaux sociaux, qu’elle passait directement à la deuxième manche de son plan de déconfinement.

Qu’en est-il du soccer? Les journalistes, les politiciens et le Dr Arruda ont rigolé en faisant allusion aux souliers du clown Patof, qui ne seront pas nécessaires pour jouer au ballon rond dans le contexte de la pandémie. Qu’à cela ne tienne, la question se pose: comment joue-t-on au soccer en respectant deux mètres de distance, même en adaptant le jeu?

«On joue à trois contre trois, à cinq contre cinq? Je suis restée un peu sur mon appétit, à savoir à quoi ça pourrait ressembler», admet Marie-Ève Nault, elle-même une olympienne du soccer.

«Je ne veux pas tomber dans les faux espoirs, mais il y aura beaucoup d’adaptation.»

«Nous entrons dans tout ça en étant semi-aveugles, en ce sens que ce sera une saison particulière», concède le président du Club de soccer de Trois-Rivières, David Cossette.

Son club, à l’image d’autres organisations, rouvrira sa période d’inscriptions. «On va ajuster notre offre en prolongeant la saison jusqu’à l’automne. Nous allons aussi proposer le remboursement sans frais à ceux qui le demanderont.»

Cossette admet avoir été pris de court par la rapidité des annonces. «On s’attendait à un délai d’environ deux semaines! Par contre, je tiens à rassurer nos membres et les parents des jeunes qu’on sera prêts à reprendre les activités bientôt. On doit seulement s’assurer que tout soit orchestré de façon sécuritaire.»

«Les clubs sont prêts»

À l’Association de soccer de la Mauricie, la directrice générale Sophie Poujade avance que tous les clubs devraient être prêts d’ici au début des vacances scolaires. Certains amorceront leur première phase de déconfinement plus tôt.

«La possibilité des matchs à la fin de juin, c’est une belle surprise! Quand on parle de jeux d’habiletés et d’autres exercices, les clubs sont prêts. Mais si on évoque déjà les phases de matchs, l’optimiste en moi interprète ça comme un allègement à venir des mesures de distanciation physique, du moins pour les enfants. C’est ce qu’on souhaite, sauf qu’il faut que ce soit fait avec l’accord de la Santé publique. Je suis confiante!»

Selon Radio-Canada, Soccer Québec s’attend à perdre environ la moitié de ses membres durant la saison estivale: le nombre d’inscriptions serait passé de 170 000 (2019) à 70 000 (2020). Soccer Mauricie avance sensiblement les mêmes données, en proportion, à l’échelle régionale. Dans les circonstances, il fallait s’y attendre.

«Nous allons favoriser la collaboration entre les clubs, travailler ensemble. Il n’y aura pas de clivage. On va essayer de rendre cette saison la plus normale possible pour nos jeunes. La priorité, c’est de les ramener sur le terrain, qu’ils aient du plaisir.»

Les clubs des Lynx de St-Léonard-d’Aston et des Terreurs du Nord de La Tuque avaient préalablement annoncé qu’ils annulaient leurs activités pour l’été 2020. Si le retour au jeu se déroule mieux que prévu, Sophie Poujade n’exclut pas la possibilité de relancer la Ligue mauricienne de soccer, plus tard cet été.