Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Nikolas Hurtubise a été la vedette individuelle du match.
Nikolas Hurtubise a été la vedette individuelle du match.

Hurtubise vole le spectacle à Victoriaville

Steve Turcotte
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Victoriaville — Plus la campagne avance, plus ce sont des détails qui font la différence dans le hockey junior. Malgré une prestation générale plutôt inspirée, les Cataractes ont subi un revers de 6-2 aux mains des Tigres de Victoriaville mercredi soir.

Ce gain des Tigres porte l’empreinte de Nikolas Hurtubise, auteur de 37 arrêts. Envoyé aux douches par les Cataractes vendredi soir dernier, Hurtubise a ainsi pris une douce revanche, se dressant devant plusieurs attaques de qualité des Shawiniganais.

L’autre élément qui a fait la différence, ce sont les unités spéciales. Le noyau des Cataractes peine depuis des années en désavantage numérique, ce fut la même histoire mercredi avec deux filets accordés aux Tigres en trois occasions. Pire, le jeu de puissance, qui lui fait du bon boulot depuis le début de la saison, n’a pas été en mesure de capitaliser malgré quatre essais, dont un six contre quatre de deux minutes en fin de rencontre.

Dommage, car l’effort était là.

Avec quelques matchs à égrener au calendrier, les Cataractes voulaient protéger leur premier rang de division. Les Tigres, eux, après avoir servi une dégelée de 9-1 la veille à l’Océanic, espéraient coller une deuxième victoire en moins de 24 heures. Il y avait donc beaucoup d’intensité sur la surface de jeu. De la vitesse, de la robustesse, des tirs bloqués – surtout par les Tigres -, bref c’est un peu triste que ce spectacle de grande qualité se soit déroulé devant des gradins vides!

L’autre vedette individuelle de la rencontre pour les Tigres, c’est Shawn Element. L’ex-Estacades s’est démarqué par sa fougue et un superbe but du revers en début de deuxième période, qui offrait une avance de 2-0 à son équipe. Element a dicté le tempo, et ses coéquipiers ont suivi en vidant le réservoir d’énergie. «Avant le match de vendredi dernier face aux Cataractes, on pensait peut-être que ça allait être facile, après notre dernière victoire contre eux. On a eu une mauvaise surprise, c’était important de rebondir. On a joué de façon plus physique ce soir. On s’est supporté. On a bloqué des tirs devant Hurtubise. Et lui, il a joué tout un match», expliquait Element.

«Je suis content du résultat. Quand tu gagnes 9-1 la veille, tu dois comme entraîneur faire un petit rappel avant le match. Les Cataractes étaient prêts, ils ont dominé la première moitié de la rencontre mais nous sommes restés calmes. Ce fut un bon match, émotif, entre deux bonnes équipes», soulignait pour sa part Carl Malette, qui a provoqué une vive réaction au banc des Cataractes lorsqu’il a utilisé son temps d’arrêt avec une marque de 6-2 et deux minutes à écouler au duel. «Je connais Ron depuis longtemps, je n’ai pas voulu lui manquer de respect. J’ai joué la game, je la dirige, ce n’est pas mon genre. Ce qui s’est passé, c’est que les Cataractes venaient de passer les trois dernières minutes de jeu dans notre zone, et mon gardien avait des crampes. C’est lui qui m’a demandé de prendre le temps d’arrêt.»

Seul Mavrik Bourque et Jay Martin ont déjoué Hurtubise, qui fait partie du top 5 de la ligue pour la moyenne de buts accordés et le pourcentage d’efficacité de la LHJMQ depuis le début de la saison. «Ce sont toujours des gros matchs contre les Tigres, des ennemis de division. C’est frustrant de perdre contre eux. Ceci dit, le pointage n’indique pas l’allure du match du tout», tranchait Jérémy Martin, en reconnaissant que le désavantage numérique devait trouver une façon de performer davantage en séries. «Il faut regarder nos erreurs et apprendre de ça. Il faut travailler plus fort. Je suis convaincu que nous avons le personnel en place pour faire mieux.»

Son pilote, Ron Choules, partageait la même lecture de la situation. «C’est une mauvaise lecture qui a mené à un des buts. L’autre, c’est un tir qu’aimerait revoir Antoine (Coulombe). Ce sont des petites erreurs, c’est sûr qu’il faut apprendre de ça. En même temps, on a livré un bon match. Le gardien des Tigres a été excellent.»

La défaite des Cataractes les fait reculer au deuxième rang de la division, avec trois matchs à écouler à la saison. Le prochain est programmé jeudi soir, à Victoriaville, contre l’Océanic de Rimouski.