Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Bears et Packers se sont affrontés plus de 200 fois en 100 ans.
Bears et Packers se sont affrontés plus de 200 fois en 100 ans.

Bears et Packers se détestent depuis 100 ans

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
D’un côté, les Packers et leur coopérative regroupant quelque 364 000 membres, fiers propriétaires d’un petit miracle appelé Green Bay. De l’autre, les Bears de Chicago, ancrés dans une métropole mondiale où plusieurs amateurs regardent de haut les «Cheeseheads», leurs voisins du Wisconsin. Aucun doute, la rivalité entre les Packers et les Bears est l’une des plus intenses de la NFL. C’est aussi la plus vieille.

Chicago et Green Bay ont livré bataille un contre l’autre dans 202 matchs depuis le début des années 1920. Pour du football américain, c’est énorme.

Les Packers mènent cette longue série en vertu de 101 victoires, 95 défaites et 6 verdicts nuls. Ils ont d’ailleurs pris l’ascendant sur leurs rivaux, à ce chapitre, dans les trois dernières décennies. De quoi faire rager un peu plus les partisans des Bears!

Des Pionniers

Les deux franchises cumulent ensemble 22 championnats, dont cinq victoires au Super Bowl (quatre pour les Packers, une seule du côté de Chicago).

Une soixantaine de leurs joueurs ont aussi été élus au Temple de la renommée du football. C’est sans compter l’apport de certains de leurs entraîneurs pour l’avancement de ce sport aux États-Unis. George Halas (Chicago) ainsi que Curly Lambeau et Vince Lombardi (Green Bay) arrivent en tête de liste.

Bears et Packers sont regroupés dans la même conférence (ou division) depuis 1933. Le 21 novembre prochain marquera les 100 ans de leur première confrontation.

Attendez-vous à ce que la NFL souligne cet anniversaire, d’autant plus que le 21 novembre tombe un dimanche cette année. Si plusieurs rivalités alimentent les passions des millions d’amateurs du ballon ovale, comme celle entre les Cowboys et l’équipe de Washington (anciennement les Redskins), aucune n’arrive à la cheville des Bears et des Packers.

À l’image des Canadiens et des Maple Leafs au hockey, on aimerait cependant les voir s’affronter plus souvent lors des éliminatoires. Le dernier choc du genre entre Chicago et Green Bay a eu lieu en 2011 et le précédent remontait à 1941! Nous avons failli assister à un troisième duel éliminatoire cet hiver, mais il faudra encore patienter.

Brady, les Manning et les autres

Ce serait malhonnête d’ignorer le meilleur quart-arrière de l’histoire en abordant les rivalités au football américain.

À l’époque des Patriots, Tom Brady a entretenu une intense rivalité avec Peyton Manning, des Colts d’Indianapolis. En fait, on peut avancer que Brady et les frères Manning (Eli avec les Giants) ont animé quelques-uns des meilleurs matchs des deux dernières décennies dans la NFL.

Les Steelers de Pittsburgh et les Ravens de Baltimore occupent également une place de choix au palmarès des chocs à ne pas manquer pour tout bon sportif de salon qui se respecte.

Ces deux voisins de la division Nord dans l’association américaine ont croisé le fer à quatre reprises en matchs éliminatoires.

Depuis le début de cette rivalité en 1996, Ravens et Steelers ont chacun deux bagues du Super Bowl et ils figurent toujours parmi l’élite de la NFL. On ne peut en dire autant des Cowboys, de l’équipe de Washington et des Giants de New York, des clubs souvent identifiés à des rivalités véhémentes.