Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le président du Monstre Vert de l’Ouest, Pierre Gélinas.
Le président du Monstre Vert de l’Ouest, Pierre Gélinas.

Baseball mineur: le tournoi du Monstre Vert est annulé

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — L’espoir de donner une dose de vaccin à tous les Québécois qui le voudront d’ici le 24 juin permettra un retour graduel à la vie normale, mais peut-être pas au rythme souhaité. Dans ces circonstances, le comité organisateur du Tournoi du Monstre Vert, événement phare du baseball mineur au Québec pendant le mois de juillet, a décidé de tirer un trait sur l’édition 2021.

Chaque année, le Monstre Vert de l’Ouest attire près d’une centaine d’équipes de partout en province, au parc Laviolette de Trois-Rivières. Tous les joueurs de la catégorie «moustique» rêvent de défier le fameux Monstre Vert, qui fait la renommée du tournoi depuis presque 50 ans.

Voilà que le président Pierre Gélinas et son équipe doivent se résoudre à annuler la compétition, et ce, pour une deuxième année consécutive. On parle de trois semaines de matchs, presque sans interruption.

«Le gouvernement envoie des signaux positifs pour un retour graduel à la normale, mais de notre côté, il y a trop de contraintes et d’incertitude», souligne Gélinas, en admettant que la décision prise lors d’une rencontre de son conseil d’administration a généré «beaucoup d’émotion» au sein de sa petite équipe.

«Le Monstre Vert, c’est un événement. Il y a plein d’activités autour, dont le concours des circuits et des matchs d’étoiles. On a considéré que ça nous prendrait encore plus de bénévoles pour faire respecter les mesures sanitaires, car nous sommes persuadés qu’il y aura toujours des règles assez strictes cet été. Tout ça est entré en ligne de compte, y compris les changements d’horaire à la dernière minute, advenant des éclosions. C’était beaucoup de choses à gérer.»

Le fait que de nombreuses équipes risquent de provenir de zones rouges pèse aussi dans la balance, selon Pierre Gélinas.

«Ce que je constate en discutant avec d’autres présidents de gros tournois au Québec, c’est que ce sera difficile de les ravoir, ces tournois-là, en 2021»

La question des commanditaires s’impose, elle aussi. Plusieurs d’entre eux continuent à vivre des moments difficiles en pandémie. «On reçoit encore beaucoup d’appuis, dont celui de la Ville de Trois-Rivières qui est très important pour nous. Par contre, on se dit que tant qu’à organiser quelque chose, mieux vaut attendre à 2022.»

Le Monstre Vert sautera donc sa 49e édition pour préparer sa 50e (2022), qui coïncidera avec le 50e anniversaire des Aigles juniors et les 100 ans des débuts du baseball professionnel à Trois-Rivières.

«On souhaite s’allier aux Aigles de la Ligue Frontier et aux Aigles juniors afin d’organiser un événement encore plus imposant pour 2022, question de marquer le coup de ces anniversaires.»

D’ici là, le Monstre Vert veut offrir la chance aux joueurs des niveaux moustiques de la région de défier son fameux mur cet été.

En collaboration avec Baseball Mauricie et la Ville, les séries éliminatoires de la catégorie moustique devraient se déployer au parc Laviolette, où le monstre vert sera installé. 

«On veut que ces jeunes aient au moins l’occasion de jouer avec le Monstre Vert, comme ceux qui les ont précédés. Nous savons que ce sera différent du tournoi habituel et de son ambiance, mais si les mesures sanitaires nous le permettent, on pourrait y ajouter des activités festives.»