Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le président des Aigles René Martin ainsi que le gérant Matthew Rusch entourent Steeve Ager, président et directeur général de Baseball 360 Trois-Rivières. Les Aigles ont conclu une entente pour utiliser les installations du centre d’entraînement de la rue Bellefeuille.
Le président des Aigles René Martin ainsi que le gérant Matthew Rusch entourent Steeve Ager, président et directeur général de Baseball 360 Trois-Rivières. Les Aigles ont conclu une entente pour utiliser les installations du centre d’entraînement de la rue Bellefeuille.

Baseball 360: du baseball à l’année pour les petits comme pour les pros

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Pour attirer les meilleurs, il faut agir comme les meilleurs. Soucieux d’offrir un environnement de qualité aux joueurs qui choisiront Trois-Rivières pour cheminer dans les rangs professionnels, les Aigles ont conclu une entente avec le complexe d’entraînement Baseball 360. Le site servira aussi au réseau de développement du baseball en Mauricie.

Baseball 360 s’est implanté en ville il y a un peu plus d’un an. Le joueur de baseball ou de balle donnée y retrouve quatre cages de frappeurs, un enclos de lanceurs, une salle d’entraînement, une boutique spécialisée ainsi qu’un lounge sportif.

Le complexe n’a pas encore pu exploiter tout son potentiel, pour les raisons que l’on connaît, mais l’annonce de mardi donne une idée d’où les dirigeants voient leur entreprise dans un futur rapproché.

Car grâce à cette entente, les Aigles de la Ligue Frontier, mais aussi l’équipe junior élite et celles des rangs mineurs, auront l’occasion de fouler les différentes surfaces intérieures synthétiques de Baseball 360, été comme hiver.

Raphaël Gladu et Steve Brown, les deux joueurs des Aigles établis à Trois-Rivières, s’y exercent d’ailleurs depuis un certain temps déjà.

Baseball 360 complétera l’offre de partenariats dont bénéficient les Aigles. Depuis 2013, le club utilise aussi, de façon ponctuelle, les installations du Complexe sportif Alphonse-Desjardins et de Baseball CRM pour ses entraînements collectifs, lorsque la météo ou le terrain du Stade Quillorama empêchent la tenue des pratiques extérieures.

Steve Brown et Raphaël Gladu, s’exerçant dans les cages de frappeurs de Baseball 360.

«Nous avons un très beau stade à Trois-Rivières et de pouvoir miser sur d’autres installations de qualité, comme Baseball 360, ça ne fait qu’ajouter à l’offre compétitive qu’on proposera à ceux qui acceptent de venir jouer avec nous dans la Ligue Frontier. C’est aussi un super outil de développement pour nos jeunes de la région», selon le gérant des Aigles, Matthew Rusch.

«On fait l’envie de plusieurs»

Le président et directeur général de Baseball 360 Trois-Rivières, Steeve Ager, parle d’une offre complémentaire.

Avec l’annonce récente de la Ville de doter le terrain du parc Martin-Bergeron d’une surface synthétique pour son avant-champ, Ager constate que les bonnes nouvelles s’accumulent pour son sport en Mauricie.

«Le baseball associatif est en forte croissance, on s’en aperçoit avec les ventes à notre boutique. C’est donc normal que les infrastructures suivent cette tendance. La communauté, les jeunes joueurs et les partisans auront la chance de venir voir les joueurs des Aigles s’entraîner dans nos cages et notre enclos de lanceurs au deuxième étage. Ça bouge dans le monde du baseball à Trois-Rivières. On fait l’envie de plusieurs dans les autres régions du Québec.»

Vers des camps d’essai à l’année?

Le président des Aigles, de son côté, entrevoit les possibilités qui se multiplieront d’inviter les meilleurs espoirs du baseball québécois dans les installations de la rue Bellefeuille.

«Le nombre de recrues augmente dans la Ligue Frontier, alors on a un devoir de développer des joueurs qui pourraient, un jour, s’aligner avec les Aigles. Miser sur une infrastructure comme Baseball 360, ça permet à Matt [Rusch] d’entrer en contact avec les gars qui évoluent dans les collèges et les universités, aux États-Unis, pour les amener ici et évaluer leur potentiel. C’est une autre option qui s’ajoute pour notre recrutement au Québec», souligne René Martin.

À l’échelle du baseball mineur ainsi que du junior élite, la structure des Aigles AA bénéficiera évidemment de ces plateaux.

«Nous aurons environ 35 joueurs au camp d’entraînement des Aigles juniors. Ça ouvre la porte à la formation d’une équipe du junior AA. C’est certain qu’il y aura une partie du volume d’entraînement qui se fera chez Baseball 360», de conclure René Martin.