Sports

Un tandem de filles en or

Les meilleures équipes de hockey mineur de la région vont bientôt aller se mesurer à la crème de la province, à l’occasion de la Coupe Dodge. Du lot, il faudra jeter un oeil sur le Boum atome BB, une équipe masculine qui mise sur deux gardiennes! Jade Wilson et Gabrielle Robitaille ont eu leur mot à dire dans les succès de l’équipe pilotée par Stéphane Lafrenière. La photo de tous les champions régionaux seront publiés dans Le Nouvelliste plus tard cette semaine.

Sports

Baptême professionnel pour Casaubon

Trois-Rivières — Stéphanie Roy et Sarah Casaubon se sont organisé une virée entre filles au Mexique. Dans la ville historique fortifiée de Campêche. Mais il y aura peu de place pour le tourisme, car les deux Mauriciennes vont lancer leur saison en participant à une manche du circuit professionnel féminin du Ironman 70.3 dimanche.

Pour Casaubon, cette sortie constituera son baptême chez les pros, après une dernière saison du tonnerre chez les amateurs. «Je sentais que j’avais besoin d’un nouveau défi. Je vais être servie. Plus ça approche, plus je suis fébrile. C’est un stress positif par contre, je suis bien préparée», lance la jeune femme, médaillée d’argent chez les 30-34 ans à au Championnat du monde à Kona en octobre dernier. «J’ai hâte de découvrir cette nouvelle dynamique de course. Je sais que ce sera bien différent. Il y aura beaucoup plus de circulation autour de moi.»

Sports

Le retour d’Ariane Grenier

TROIS-RIVIÈRES — La Mauricie compte maintenant deux championnes canadiennes de taekwondo olympique.

Après Viviane Tranquille du club Performance chez les seniors, Ariane Grenier s’est hissée au sommet de sa catégorie (junior, 68 kg et plus) en fin de semaine, lors des finales nationales à Ottawa.

Sports

La foule transporte les Diablos

Trois-Rivières — Gonflées à bloc dans un gymnase bondé, les Diablos du Cégep de Trois-Rivières ont connu une deuxième demie explosive pour venir à bout des Lynx du Cégep Édouard-Montpetit 68-54, vendredi soir.

Cette victoire permet du même coup aux protégées de Faisal Docter de s’assurer d’une place en séries éliminatoires, pour la phase des matchs de barrage. «Avec un match à jouer, c’est une pression de moins sur nos épaules. Je suis vraiment content du match que les filles ont joué», a souligné l’entraîneur à sa sortie du terrain.