Kassim Gaudet a été le premier choix des Remparts de Québec en quatrième ronde. Les Diables rouges ne repêchaient pas en deuxième ni en troisième ronde.
Kassim Gaudet a été le premier choix des Remparts de Québec en quatrième ronde. Les Diables rouges ne repêchaient pas en deuxième ni en troisième ronde.

Les Remparts sélectionnent Gaudet et Gweon

Les Remparts ont fait de l’ailier Kassim Gaudet des Estacades de Trois-Rivières et du centre Andrew Gweon du des Caps Office Interior de Fredericton leurs choix de quatrième ronde en les sélectionnant samedi respectivement avec les 63e et 73e choix au repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Les Remparts ne repêchaient ni en deuxième ni en troisième ronde. Gaudet, qui est originaire de Victoriaville, a marqué 7 buts et ajouté 12 aides en 42 matchs la saison dernière, sa première dans la Ligue de hockey Midget AAA de Québec. Le hockeyeur de 16 ans qui fait 5 pieds 9 pouces et pèse 141 livres était classé en cinquième ronde par la centrale de recrutement. Quant à Gweon, il a inscrit 16 buts et 22 aides en 37 parties la saison dernière.

Le DG et entraîneur des Remparts Patrick Roy avait de bons mots pour Gaudet, dont il a apprécié la progression et l’amélioration cette année. Le jeune hockeyeur approuvait le verdict de son futur pilote.

«Je ne suis pas le même joueur que j’étais au début de la saison. J’ai pris de la maturité car je n’étais pas totalement adapté au début de l’année. J’ai toujours travaillé fort et ça a rapporté», poursuit celui qui s’amènera au camp avec la ferme intention de demeurer à Québec. «Pour moi, c’est faire l’équipe et rien d’autre», lance-t-il.

Le jeune homme suivait le repêchage à l’extérieur sur une télé avec sa famille et ses amis. «Je suis très content, ça a été un très beau moment quand j’ai été repêché», ajoute-t-il.

Le risque Richard

Tout juste avant de choisir Gaudet, les Remparts avaient vu les Sea Dogs de St John opter pour le défenseur de Québec Guillaume Richard, libéré par les Tigres de Victoriaville car il avait refusé de se rapporter à l’équipe après avoir été repêché en première ronde l’an dernier.

Roy avait dit s’intéresser au récalcitrant vendredi soir. Cependant, il a assuré samedi qu’il n’avait pas l’intention de le choisir en quatrième ronde. «On avait déjà pris un risque (en première ronde) avec Evan Nause, alors nous voulions prendre un joueur de première année d’admissibilité au repêchage», a-t-il expliqué, avouant bien candidement qu’il ne savait pas, au moment de choisir Nause, qu’aucune compensation ne serait donnée à son équipe s’il n’arrivait pas à le mettre sous contrat.

«On a appris ce matin (samedi) qu'il n'y avait pas de compensation pour les joueurs de 17 ans, mais ça ne change rien car on est plus que confiants d’en arriver à une entente avec Nause. Sa famille est très contente et nous comme confiants de pouvoir faire une annonce au cours de la prochaine semaine», a indiqué Roy.

L'agent de Nause et Richard, Dominic De Blois, a d'ailleurs déclaré au Soleil samedi (voir autre texte) que Nause était à l'écoute des propositions des Remparts mais que Richard n'avait pour l'instant pas l'intention de changer d'idée et qu'il visait toujours le hockey universitaire américain.

Un autre joueur qui avait clairement manifesté sa préférence pour les universités américaines, le Montréalais Michael La Starza de l'école préparatoire Shattuck St. Mary's, a abouti dans l'escarcelle des Voltigeurs de Drummondville. Ceux-ci ont sélectionné le talentueux ailier en septième ronde alors qu'il était le dixième espoir de cet encan.

L’arrière Isaac Ménard des Estacades de Trois-Rivières a pour sa part chuté d’une ronde. Classé en deuxième ronde, il a été choisi en troisième par les Cataractes de Shawinigan, qui ont transigé avec les Tigres de Victoriaville pour pouvoir le sélectionner même s’il avait avisé toutes les équipes qu’il avait l’intention de poursuivre son cheminement aux Etats-Unis.

Attaquants

Roy a aussi expliqué que c’est parce que l’encan était plutôt mince en matière d’attaquants qu’il avait décidé de lancer la quatrième ronde avec Kassim Gaudet et Gweon. «Ce sont deux joueurs que nous aimions beaucoup.»

En cinquième ronde, les Diables rouges ont choisi les défenseurs Zachary Gaudet et Samuel Lachance des Vikings de Saint-Eustache avec deux choix consécutifs, après avoir donné un choix de quatrième ronde en 2022 aux Foreurs de Val-d’Or pour pouvoir mettre la main sur Lachance.

«Je sais que nous avons beaucoup de défenseurs gauchers, mais c’est le résultat de notre stratégie de choisir toujours le meilleur joueur sur notre liste», a expliqué Patrick Roy.

«Les joueurs que nous avons choisi aujourd’hui ne feront pas tous l’équipe l’an prochain, mais ce n’est pas impossible qu’il y en ait deux sur quatre. Il y aura beaucoup de compétition chez les défenseurs, alors ce n’est pas impossible qu’on opte pour des joueurs de 16 ans. La porte est ouverte pour «challenger» les gars qui sont là», a-t-il ajouté.

En sixième ronde, Roy a refilé son choix au Titan d’Acadie-Bathurst en échange du choix de cinquième ronde de ces derniers en 2021. En septième et en huitième, il a sélectionné l’arrière Josh O’Connor des McDonald’s d’Halifax et l’ailier Noah Gibbs, un coéquipier de Gweon à Fredericton, tous deux classés en quatrième ronde par la centrale de recrutement du circuit.

En neuvième ronde, les Remparts ont jeté leur dévolu sur le gardien Benoît Forget, qui évolue au niveau Midget Espoir en Outaouais. Ils ont ensuite sélectionné l’ailier Pierrick Brousseau du Phénix du Collège Esther-Blondin en dixième ronde et le gardien de but de 17 ans Julien Létourneau, qui a disputé quatre matchs avec les Forestiers d’Amos l’an dernier, en onzième ronde. Létourneau a passé l’essentiel de la dernière saison avec le Filon de l’Or-et-des-Bois dans la Ligue de hockey préparatoire scolaire et évoluera l’an prochain avec le Boomerang du Cégep André-Laurendeau.

Roy a complété son repêchage en choisissant le centre Gabriel Pelchat des Gaulois de Saint-Hyacinthe et son neveu Cédric O’Connell, fils de sa soeur Alexandra Roy, en treizième et quatorzième rondes. O’Connell, un défenseur de 15 ans, porte les couleurs de l’Express du Collège Saint-Sacrement, une formation de première division au hockey scolaire masculin juvénile.

Côté glisse en deuxième

La deuxième ronde avait été lancée samedi matin par la sélection de l’attaquant Justin Côté des Grenadiers de Châteauguay par les Voltigeurs de Drummondville. Côté, qui dit-on fait 5 pieds 6 pouces et 146 livres, était classé sixième espoir de la première ronde mais a glissé en deuxième en raison de son petit gabarit. Les Moosheads d’Halifax ont suivi avec le défenseur Jake Furlong.

Au total, huit Québécois ont été sélectionnés en deuxième ronde, dont le gardien lévisien Charles-Edward Gravel qui évolue avec les Senators de Mississauga dans la Greater Toronto Hockey League. La Nouvelle-Écosse, avec cinq sélections, suit alors que deux Néo-Brunswickois et deux hockeyeurs de l’Île-du-Prince-Édouard ont aussi été repêchés ainsi qu’un Terre-Neuvien, le gardien Riley Mercer, frère de l’attaquant des Saguenéens de Chicoutimi Dawson Mercer. avec Carl Tardif

+

Les choix des Remparts


1ère ronde

Evan Nause, Défenseur (Stampede de Sioux Falls)

4e ronde

Kassim Gaudet, Ailier (Estacades de Trois-Rivières)
Andrew Gweon, Centre (Office Interiors Caps de Fredericton)

5e ronde

Zachary Gaudet, Défenseur (Vikings de Saint-Eustache)
Samuel Lachance, Défenseur (Vikings de Saint-Eustache)

7e ronde

Josh O’Connor, Défenseur (McDonald’s d’Halifax)

8e ronde

Noah Gibbs, Ailier (Office Interiors Caps de Fredericton)

9e ronde

Benoît Forget, Gardien (Intrépide Espoir de Gatineau)

10e ronde

Pierrick Brousseau, Ailier (Phénix du Collège Esther-Blondin)

11e ronde

Julien Létourneau, Gardien (Filon de l’Or-et-des-Bois)

13e ronde

Gabriel Pelchat, Centre (Gaulois de Saint-Hyacinthe)

14e ronde

Cédric O’Connell, Défenseur (Express du Collège Saint-Sacrement)