Les Diablos renoueront avec leur gymnase du pavillon des Sciences, contre Lennoxville, mais elles le feront sans Laurence Daneau, blessée.

De retour à la maison

C’est long, huit mois loin de la maison. Parlez-en aux basketteuses des Diablos du Cégep de Trois-Rivières, qui retrouvent leur domicile du pavillon des Sciences, vendredi, avec la visite des Cougars de Lennoxville à compter de 19 h.

Le dernier match officiel des filles dans leur gymnase remonte au 28 février, une rencontre éliminatoire qui s’était soldée par une victoire de 72-66 contre Saint-Lambert. L’entraîneur-chef Faisal Docter s’en souvient comme si c’était hier. Difficile pour lui de décrire l’ambiance qui régnait lors de cette soirée. «Notre gymnase, c’est le meilleur endroit pour jouer au basketball dans le collégial AAA», lance-t-il, non sans fierté. «Les filles ont hâte de retrouver leur monde. C’est toujours très spécial comme atmosphère. Rien n’égale ça, que tu sois à Dawson ou Montmorency. Certaines équipes nous demandent parfois si on peut leur prêter nos joueurs de football pour les encourager!»

Dans le vestiaire, il n’y a plus que la moitié des porte-couleurs qui peuvent témoigner de cette expérience magique des éliminatoires de l’hiver 2017, un parcours scellé par la conquête de la médaille de bronze aux provinciaux. Intimidant, une rentrée locale? Peut-être un peu, admet Docter.

«On a commis des erreurs de stress dans nos fins de rencontres depuis le début de la saison. On doit présenter davantage l’attitude “je veux gagner” plutôt que “je ne veux pas perdre”.»

Le pilote en chef est d’avis qu’une victoire vendredi pourrait représenter un point tournant, même si la campagne est encore jeune. C’est que les Diablos ont échappé les deux premiers matchs sur la route. De leur côté, les Cougars ont perdu 76-40 face à Dawson. «Ils ont un nouvel entraîneur, ce sera un bon test, concède Docter. J’ai aimé ce qu’on a fait à date cette année et je suis confiant pour [vendredi].»

Une bonne foule devrait assister à cette partie, une première de sept à domicile d’ici au 16 février.

Après ce match, un affrontement attendu en basketball masculin se déroulera sur la même surface, cette fois en division 2, alors que les Cougars (2-0) affronteront les Diablos (3-0), toujours invaincus après des gains sur Drummondville, Sorel-Tracy et Saint-Hyacinthe. Les Électriks de Shawinigan ont aussi un bon départ (2-0), mais ne seront pas en action en fin de semaine.