Sports

Un tandem de filles en or

Les meilleures équipes de hockey mineur de la région vont bientôt aller se mesurer à la crème de la province, à l’occasion de la Coupe Dodge. Du lot, il faudra jeter un oeil sur le Boum atome BB, une équipe masculine qui mise sur deux gardiennes! Jade Wilson et Gabrielle Robitaille ont eu leur mot à dire dans les succès de l’équipe pilotée par Stéphane Lafrenière. La photo de tous les champions régionaux seront publiés dans Le Nouvelliste plus tard cette semaine.

Sports

Baptême professionnel pour Casaubon

Trois-Rivières — Stéphanie Roy et Sarah Casaubon se sont organisé une virée entre filles au Mexique. Dans la ville historique fortifiée de Campêche. Mais il y aura peu de place pour le tourisme, car les deux Mauriciennes vont lancer leur saison en participant à une manche du circuit professionnel féminin du Ironman 70.3 dimanche.

Pour Casaubon, cette sortie constituera son baptême chez les pros, après une dernière saison du tonnerre chez les amateurs. «Je sentais que j’avais besoin d’un nouveau défi. Je vais être servie. Plus ça approche, plus je suis fébrile. C’est un stress positif par contre, je suis bien préparée», lance la jeune femme, médaillée d’argent chez les 30-34 ans à au Championnat du monde à Kona en octobre dernier. «J’ai hâte de découvrir cette nouvelle dynamique de course. Je sais que ce sera bien différent. Il y aura beaucoup plus de circulation autour de moi.»

Sports

Le retour d’Ariane Grenier

TROIS-RIVIÈRES — La Mauricie compte maintenant deux championnes canadiennes de taekwondo olympique.

Après Viviane Tranquille du club Performance chez les seniors, Ariane Grenier s’est hissée au sommet de sa catégorie (junior, 68 kg et plus) en fin de semaine, lors des finales nationales à Ottawa.

Sports

La foule transporte les Diablos

Trois-Rivières — Gonflées à bloc dans un gymnase bondé, les Diablos du Cégep de Trois-Rivières ont connu une deuxième demie explosive pour venir à bout des Lynx du Cégep Édouard-Montpetit 68-54, vendredi soir.

Cette victoire permet du même coup aux protégées de Faisal Docter de s’assurer d’une place en séries éliminatoires, pour la phase des matchs de barrage. «Avec un match à jouer, c’est une pression de moins sur nos épaules. Je suis vraiment content du match que les filles ont joué», a souligné l’entraîneur à sa sortie du terrain.

Sports

Drozg est sorti de sa coquille

Shawinigan — Les sacrifices de Cam Askew et de Samuel Asselin sur l’échiquier offensif des Cataractes à la dernière période de transactions ont procuré plus d’espace aux jeunes éléments de l’organisation. Jan Drozg est celui qui en profite le plus jusqu’à maintenant.

Depuis un mois, le Slovène est la recrue la plus productive de la LHJMQ, devant l’empereur de l’Océanic Alexis Lafrenière.

Patriotes

En attendant la petite recrue

Trois-Rivières — Les liens pour tisser un esprit d’équipe et souder un vestiaire sont nombreux dans le monde du sport: un voyage de groupe, une sortie au resto, des activités d’intégration. Les volleyeuses des Patriotes ont trouvé un autre point de ralliement: la grossesse de leur entraîneure!

Les joueuses ont appris la bonne nouvelle en septembre, alors que Marie-Ève Girouard les accueillait au camp d’entraînement.

Sports

Chamberland-Dostie avec les meilleures

PATINAGE DE VITESSE
TROIS-RIVIÈRES (LSG) — Léa Chamberland-Dostie, 16 ans, a côtoyé les membres de l’équipe nationale à ses débuts sur le circuit des Sélections canadiennes seniors en patinage de vitesse courte piste, à Sherbrooke.

Boxe

Tammara Thibeault ira aux Jeux du Commonwealth

Trois-Rivières — La prochaine année ne s’annonce pas de tout repos pour Tammara Thibeault. La boxeuse de 20 ans a reçu il y a quelques jours une invitation afin de représenter le Canada dans le ring lors des prestigieux Jeux du Commonwealth qui se tiendront au mois d’avril à Gold Coast en Australie.

La Shawiniganaise fait ainsi partie d’un contingent de quatre athlètes qui représenteront l’unifolié en Australie. Thibeault est la seule dans sa catégorie de poids.

«En février, l’équipe canadienne et moi allons affronter la Pologne au Québec. Ça va venir vite. Je vais par la suite participer aux Jeux du Commonwealth et je dois défendre mon titre aux Continentaux. Il y a aussi le Championnat du monde en 2018. Chez les femmes, c’est une grosse année, mais mon focus est vraiment sur les Jeux du Commonwealth», affirme celle qui se bat chez les moins de 75 kilos.

Les résultats du tirage au sort seront dévoilés le 4 avril et la compétition de boxe se déroulera sur une période de dix jours soit du 5 au 14 avril.

Thibeault occupait en juillet dernier le 17e rang sur la planète dans sa catégorie de poids, selon le classement de l’Association internationale de boxe amateur.

2017, une année concluante

La carrière internationale de la Shawiniganaise a véritablement pris son envol en 2017. En effet, elle a remporté le titre continental en boxe olympique grâce à une victoire contre l’Américaine Oshae Jones lors du tournoi des Amériques qui avait lieu au Honduras. Elle dresse d’ailleurs un bilan positif de la dernière année. 

«Ç’a été une belle année. La médaille d’or que j’ai gagné aux Championnats continentaux représente un gros accomplissement. La finale a été un combat très important pour moi d’autant plus que ça faisait longtemps que le Canada n’avait pas gagné contre les États-Unis dans ma catégorie de poids», reconnaît-elle. 

Avec le nouveau système de centralisation de Boxe Canada, Tammara Thibeault n’a eu d’autres choix que de déménager du côté de Montréal afin de s’entraîner avec les membres de l’équipe nationale. Elle ne s’en cache pas, la transition n’a pas été facile.

«C’était vraiment difficile parce que j’étais habitué à une certaine méthode d’entraînement avec mon père et Patrick Mercier. Au-delà de notre relation père-fille, nous avions une chimie entraîneur et athlète. Partir de Shawinigan, de ma famille et de mon gym a donc été très difficile. Honnêtement, je m’ajuste encore», conclut-elle.

Sports

Pavlos Antoniades élu meilleur junior au Canada

La progression du triathlète Pavlos Antoniades s’est poursuivie en 2017 et ses performances ont été reconnus par ses pairs.

Le Trifluvien vient d’être nommé athlète de l’année de niveau junior par Triathlon Canada. La dernière saison a été faste pour Antoniades, qui a remporté l’or au mois d’août lors des Jeux du Canada, en plus d’obtenir le bronze avec l’équipe du Québec. Il s’est aussi classé au 15e rang lors des Championnats du monde junior, aux Pays-Bas. — Photo: Richard Ray/Jeux du Canada

Sports

Des patineurs se distinguent

Trois-Rivières — Trois athlètes du Club de patinage de vitesse des Élans de Trois-Rivières étaient du côté du Centre Georges-Vézina de Saguenay, les 15, 16 et 17 décembre dernier, afin de participer aux Championnats canadiens juniors sur courte piste.

Âgée de 16 ans, Léa Chamberland Dostie en était à une deuxième expérience lors de ces Championnats. 

La patineuse a connu un bon week-end en enregistrant la 12e place au classement général. Constante tout au long de la compétition, elle a obtenu la 11e place lors du 1500 m, une 12e place au 500 m tandis qu’elle a pris le 13e rang lors du 1000 m. Chamberland Dostie en a également profité pour enregistrer une marque personnelle au 500 m.

De son côté, Philippe Daudelin a connu une première expérience encourageante. Le patineur de 15 ans a enregistré une 12e place au 1500 m et une 11e place au 1000 m. Cependant, une disqualification lors de l’épreuve de 500 m l’a empêché de mettre la main sur de précieux points et l’a relégué au 16e rang du classement général.

Quant à lui, Simon Daudelin n’a pas obtenu les résultats escomptés. Après avoir été disqualifié au 1500 m, il a subi une mauvaise chute, lors du 500 m, qui l’a forcé à déclarer forfait pour le reste de la compétition.

La deuxième tranche de la Compétition longue piste hybride se tenait simultanément. 

Mya Joly a terminé première au cumul des deux compétitions chez les 13 ans alors que François Label s’est emparé de la deuxième position au classement général en terminant au cinquième rang chez les 12 ans, ce week-end. 

Ainsi, ils ont mis la main sur un laissez-passer pour l’Équipe du Québec en vue des Championnats qui se tiendront les 10 et 11 février prochain.