Zachary Bolduc
Zachary Bolduc

Son congé d’hôpital... et une cote A au repêchage pour Zachary Bolduc!

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste
Shawinigan — Zachary Bolduc est passé par une montagne russe d’émotions depuis lundi. Après avoir été opéré d’urgence à Rimouski - on lui a retiré son appendice - le hockeyeur de Bécancour est revenu dans sa famille de pension, mardi, pour apprendre qu’il figurait parmi les 31 meilleurs espoirs en vue du repêchage de la LNH en 2021! 

La Centrale de recrutement identifie Bolduc (Océanic de Rimouski) et Xavier Bourgault (Cataractes de Shawinigan) comme deux choix potentiels de première ronde.

La liste, dévoilée mardi matin, confère à 31 joueurs d’âge junior la fameuse cote A. «Je suis content! J’ai travaillé fort et il me reste encore beaucoup de choses à prouver. Je ne vais pas m’asseoir sur cette lettre, je vais continuer à tout donner», a dit Bolduc, en entrevue au Nouvelliste depuis Rimouski, où il se remettait de son opération.

«Je vais bien, le moral est bon!»

Bolduc ressentait des douleurs à l’abdomen depuis quelques jours. Les médecins de l’Océanic lui ont fait passer une échographie, après quoi il fut décidé de procéder au retrait de son appendice (appendicectomie). «J’ai été très bien encadré par notre équipe médicale et les gens à l’hôpital. Par contre, j’ignore quand je pourrai reprendre l’entraînement, je vais en savoir plus quand je reverrai les médecins.»

De toute façon, la majorité des équipes de la LHJMQ sont en congé forcé, conséquence de la COVID-19. «On est dans le néant. Il faut se concentrer sur ce que nous pouvons contrôler, comme l’entraînement sur glace, les exercices au gym ou tout ce qui est académique. Comme pour la liste du repêchage, il faut essayer de ne pas trop penser au futur, d’y aller au jour le jour.»

Bourgault aussi

L’attaquant des Cataractes Xavier Bourgault, auteur de 5 points en 4 matchs jusqu’ici, s’est quant à lui attiré les éloges du directeur du Bureau central de dépistage de la LNH, Dan Marr. 

«Il est un joueur dynamique offensivement qui se démarque lors de chaque match, a dit Marr, en entrevue au site LNH.com. Chaque fois qu’il est sur la glace, il est une menace lorsque la rondelle se retrouve sur son bâton.»

Au début du mois d’octobre, Bourgault a vu son coéquipier à Shawinigan, Mavrik Bourque, être réclamé au 30e rang, en toute fin de première ronde, par les Stars de Dallas. Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, de la résidence des joueurs des Cataractes, est ensuite devenue virale. On y voyait les porte-couleurs shawiniganais célébrer la sélection de leur capitaine par une équipe de la LNH.

«Ç'a été un moment incroyable! Je n'ai pas pu m'empêcher de penser que ça pourrait être mon tour l'an prochain», sourit Bourgault, heureux dans les circonstances de vivre ce repos forcé avec ses coéquipiers, qui sont tous dans la même bulle après l'achat par les Cataractes d'une résidence de 24 chambres, au mois d'août.

«On a accès à la patinoire ainsi qu'au gym au Centre Gervais Auto. Les heures d'utilisation ont diminué avec l'entrée en zone rouge, mais c'est mieux que rien! Je vis un mélange d'émotions avec la publication de cette liste: c'est satisfaisant de savoir que tu es classé haut... et c'est fâchant de ne pas pouvoir te prouver sur la glace en situation de match. Au moins, presque tout le monde est dans le même bateau.»

Xavier Bourgault

Cataractes et joueurs de la région bien représentés

Bourgault et Bolduc ne sont pas les seuls hockeyeurs de la région sur la liste. Appartenant aux Cataractes depuis peu, le Suisse Lorenzo Canonica, toujours coincé en Europe en raison de la pandémie, a la cote B, tandis que le défenseur Tyson Hinds reçoit la cote C.

Le gardien originaire de la Mauricie William Rousseau, des Remparts de Québec, apparaît également sur ce bulletin avec la cote C. Un ancien élève de l’Académie de hockey Denis Francoeur, Guillaume Richard (Tri-City, USHL), a reçu la note B.

Les joueurs B sont ceux ayant plus de chances d’être repêchés en deuxième ou troisième ronde, alors que les joueurs C sont davantage identifiés pour les rondes subséquentes (rondes 4 à 7). Peu importe ce classement, il y a des surprises chaque année. Et peut-être encore plus cette saison, comme le précise Dan Marr.

«À ce stade du processus d’évaluation et étant donné que les activités de dépistage ont été fortement diminuées au cours de l’été, il est beaucoup trop tôt pour cerner la principale force de la cuvée 2021, sauf pour dire qu’il y aura plusieurs espoirs de qualité à chacune des positions. Il n’y a toutefois pas d’espoir qui fait consensus au premier rang, comme ce fut le cas avec Alexis Lafrenière la saison dernière.»

Bolduc, lui, se réjouit de constater qu’il fait partie d’une belle délégation de trois patineurs ayant fait leurs classes avec l’Académie de hockey Denis Francoeur. Rousseau et Richard sont les deux autres.

«Notre développement s’est fait avec l’Académie, avec Denis et Sébastien Lemay pour les habiletés individuelles. Nous étions bien entourés! On espère pouvoir vivre ça ensemble l’année prochaine. D’ici là, on a encore beaucoup de choses à prouver.»