Samedi dernier, lors de la soirée hommage à JEAN-GUY TALBOT, une plaque souvenir lui a été remise par les proprios de l’équipe senior Climatisation Cloutier, YVES TREMBLAY et PATRICK CASAULT. Une nouvelle image de marque a été dévoilée en photo géante et une mini bannière sous la plume de MARLÈNE de Créations par l’image a été dédicacée par Talbot aux nombreux invités. Puis, à la période d’échauffement, les patineurs locaux ont enfilé le chandail du Canadien identifié Talbot. À la présentation officielle, le couple PIERRETTE CORMIER et JEAN-GUY TALBOT a eu droit à de beaux applaudissements. Ils sont accompagnés de PASCAL LEBEL du Métal Perreault de Donnacona et OLIVIER TARDIF des locaux, PATRICK CASAULT et YVES TREMBLAY (deux dynamos de cette soirée mémorable) ainsi que le porteur de drapeau.

Soir de gloire pour Jean-Guy Talbot

Affichant leurs bagues de la Coupe Stanley pour un cumul de treize au fil de leurs brillantes carrières dans la LNH: LÉON ROCHEFORT (2), JEAN-GUY TALBOT (7) et ANDRÉ PRONOVOST (4).
Talbot, l’un des premiers défenseurs offensifs dans la LNH, en compagnie de grands amis qui ont assisté à la fête. Il s’agit de LOUIS BEAUDET, JEAN-GUY DUBOIS (maire de Bécancour), ALAIN BARIL et RICKY AUSTIN.
Tout était réglé au quart de tour grâce au comité organisateur composé de DENYS BEAUDIN, CAROLE BÉLIVEAU et RÉAL LAJOIE. Les voici en compagnie du héros de la soirée.
L’état-major de l’équipe senior Climatisation Cloutier (FABIEN DUBÉ, PATRICK CASAULT et YVES TREMBLAY) pose fièrement avec le légendaire Talbot dans sa résidence secondaire.
COACH ÉRIC HALEY (troisième à gauche) était heureux de rencontrer l’ancien entraîneur-chef des Blues de St. Louis. Ils sont accompagnés du capitaine OLIVIER TARDIF et ALAIN GROLEAU (assistant-entraîneur).
– Photo Luc Gervais
La Ville de Trois-Rivières était représentée par GINETTE BELLEMARE (mairesse suppléante) ainsi que des conseillers PIERRE-LUC FORTIN, MICHEL CORMIER (qui a démontré beaucoup de courage en se déplaçant avec une marchette pour assister à la fête de son mentor dans la vie) et MARYSE BELLEMARE.
Ils se sont souvenus de la saison 1971-72 chez les Spurs de Denver dans la WHL alors que le colosse ANDRÉ AUBRY a joué sous la tutelle de Talbot.