Pierre Slusarek est un quinquagénaire en très grande forme.

Slusarek se fait plaisir à Chicago

Pierre Slusarek voulait célébrer ses 50 ans en grand. Il y est parvenu en devenant le premier athlète de son groupe d'âge à franchir le fil d'arrivée, dimanche au Marathon de Chicago.
Grâce à un temps de 2 h 35 m 24 s, le coureur de La Tuque s'est classé devant tout le monde chez les 50 à 54 ans. Il termine aussi au 97e rang au total sur environ 40 000 participants. Slusarek est passé à 22 secondes de battre son record sur la distance de 42,2 km.
Surnommée la Ville des vents, Chicago a malheureusement fait honneur à sa réputation dimanche, si bien que les temps des meilleurs marathoniens n'étaient pas aussi rapides. 
En plus de sa victoire, Pierre Slusarek a réussi son objectif de finir bon premier du classement de Marathon Canada chez les 50 à 59 ans. Son plus proche poursuivant s'est classé loin derrière lui, à environ huit minutes.
Pratiquant la course à pied sur de longues distances depuis quelques années déjà, Pierre Slusarek vise à prendre part aux six plus gros marathons au monde. 
Après Boston, New York, Londres et maintenant Chicago, il compte se rendre à Tokyo et Berlin pour boucler la boucle. 
Patrick Charlebois de Trois-Rivières a réussi cet exploit récemment, lui qui tentera dans quelques semaines de compléter sept marathons sur sept continents en sept jours.