Phil Casabon

Ski urbain: Phil Casabon entre dans la légende

Trois-Rivières — En raflant pour une deuxième année de suite le titre de meilleur skieur en milieu urbain du concours des X Games, Phil Casabon a confirmé son statut de légende vivante de son sport. Comme en 2018, il a gagné la faveur du jury au Real Ski, une épreuve dédiée aux professionnels du ski urbain.

Sa vidéo de 90 secondes, produite avec l’aide de son ami Brady Perron et du Shawiniganais Raphaël Sévigny, a attiré l’attention des ténors de l’industrie. «C’est très flatteur. Oui, je suis satisfait, mais je demeure humble dans ce processus. Je sais que les autres participants y ont mis beaucoup d’efforts.»

Le jury de sélection du concours Real Ski a tranché la fin de semaine dernière: le Shawiniganais Phil Casabon est le meilleur skieur urbain au monde.

Qu’à cela ne tienne, c’est à l’unanimité que le jury de sélection a choisi le projet mené par Casabon. Le skieur de Vallée du parc met d’ailleurs en évidence sa région natale: Shawinigan apparaît dans plusieurs séquences au montage. On peut y voir, entre autres, l’ancienne usine Belgo, le bas de la ville de Shawinigan ainsi que des secteurs de Grand-Mère.

«Shawinigan est une mine d’or pour ce que je fais. Le passé industriel de la ville a laissé certains endroits plus tranquilles et j’en profite. Je sais que Frank Bourgeois a aussi exploré ce coin pour son concours Real Snow. Ce qui est plaisant, c’est que les gens rencontrés nous permettent d’exploiter ce potentiel. En plus, nous avons un hiver parfait!»

Comme le vin et la bonne musique

Ils sont plusieurs à comparer certains sports extrêmes aux arts cinématographiques. C’est encore plus évident avec le ski en milieu urbain. En plus de ses différentes acrobaties, Phil Casabon doit prévoir où il les exécute et avec quel thème musical. Pour 2019, il a opté pour le blues. «Je ne m’attendais pas à gagner le prix du public avec mon montage», admet-il, sans détour.

À 29 ans, Phil Casabon était le doyen de la compétition cette année. Il tentera de compléter le triplé en 2020 en s’imposant de nouveau.

Le temps lui a donné raison: c’est Jake Mageau qui a obtenu la faveur des internautes, ralliant plus de 37 % des votes. Le Québécois Alex Beaulieu-Marchand, médaillé de bronze en slopestyle aux Jeux olympiques de 2018, a terminé au deuxième rang. Casabon était troisième, dans le cœur des fans.

«Je me doutais que ça jouerait contre nous d’avoir gagné l’édition 2018. De nouveaux skieurs ont émergé dans l’industrie, ils attirent l’attention et c’est normal. Moi, ça fait plus de dix ans que je suis là.»

Dans les circonstances, il est très heureux d’avoir rendu un produit qui a conquis les juges. «Ce genre de vidéos, même si elles sont courtes, doivent être regardées plus d’une fois. C’est comme le vin et la bonne musique. En discutant avec les juges, j’ai compris qu’ils avaient apprécié le choix des localisations, ils ont remarqué certains détails que j’espérais qu’ils voient.»

À 29 ans, Casabon était le doyen de la compétition cette année. «Ç’a peut-être eu un impact, on a offert un produit qui se destinait davantage aux gens de 30 ans.»

Les yeux sur le triplé

Puisqu’il a de nouveau gagné cette année, Phil Casabon se retrouvera encore parmi les prétendants au titre du concours Real Ski en 2020. Il l’avoue, il vise un triplé. «Je vais tout donner. Ce qu’on a présenté cette année, je pense que c’est notre vidéo la plus mature à ce jour.»

Cette reconnaissance comble le Shawiniganais. Il y a quelques mois, le magazine américain Freeskier le nommait skieur masculin de 2018, après une consultation auprès de dizaines de professionnels du milieu. «Avoir la reconnaissance de ses pairs, c’est un autre bel honneur. Ça me motive à continuer.»

Il profitera des prochaines semaines pour prendre part à d’autres montages pour une compagnie de films avec laquelle il s’implique depuis longtemps. Dans les jours à venir, les X Games lanceront officiellement le concours du Real Snow. Frank Bourgeois de Trois-Rivières y figurera encore cette année. Comme Casabon, il tentera de défendre son titre.