Le centre de ski est situé en plein cœur du centre-ville de La Tuque.
Le centre de ski est situé en plein cœur du centre-ville de La Tuque.

Ski La Tuque: «On a toujours une qualité de glisse exceptionnelle»

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
La Tuque — «Un peu partout, on voit que les gens veulent jouer dehors alors on s’attend que ce soit ainsi chez nous aussi». La directrice aux infrastructures d’accueil, centre de ski et projets municipaux, Hélène Pelletier, espère que les Latuquois seront au rendez-vous pour la prochaine saison de ski qui évidemment n’aura rien d’une saison normale.

«C’est un peu hors de notre contrôle cette COVID-là, mais on essaie de tout mettre en place pour que les gens puissent s’amuser», assure Hélène Pelletier.

La seule normalité, ou presque, seront «les conditions exceptionnelles qui sont offertes en montagne». Les employés auront d’ailleurs trois nouveaux canons à neige à leur disposition pour avoir un meilleur enneigement. «Quand tu commences à faire du ski à La Tuque et que tu vois tous les avantages d’en faire, la séduction se fait par les pentes. On a toujours une qualité de glisse exceptionnelle. On a aussi un sous-bois incroyable, un parc à neige digne des grands centres. Les gens sont choyés de pouvoir profiter de tout ça.»

«On est extrêmement chanceux d’être à La Tuque et d’avoir un centre de ski en plein cœur de la ville. Les Latuquois qui viennent faire du ski, ils sont à proximité de la maison», ajoute Mme Pelletier.

Actuellement, en raison des mesures sanitaires en zone rouge, les skieurs devront avoir leur propre équipement, faire une croix sur le chalet de ski, si ce n’est que pour se réchauffer, et oublier les compétitions et autres activités traditionnelles.

«On a conservé jusqu’à maintenant une seule activité au mois de mars, en se disant que peut-être on sera revenu en vert ou en jaune… On prépare aussi le chalet de ski. Actuellement, on a mis tout ce qu’il fallait, plexiglas, station de désinfection, marques sur le plancher, etc.»

«Les gens pourront entrer se réchauffer, mais dans un très court laps de temps. Le bar est fermé, la restauration est fermée et les casiers ne seront pas accessibles», souligne Hélène Pelletier.

La Ville a toutefois élargi les heures d’ouverture du vendredi et du samedi. Les dirigeants ont également conservé la même tarification que l’an dernier. D’ailleurs, la prévente des abonnements de saison bat son plein actuellement.

«On sent déjà l’engouement. On a déjà de nouveaux abonnements, mais quels impacts ça va avoir, il est un peu tôt pour le dire. On va en savoir plus long après la prévente des abonnements, mais ça s’annonce bien», affirme la directrice aux infrastructures d’accueil, centre de ski et projets municipaux.

«On a ajouté des heures en pensant que les gens allaient vouloir jouer dehors. […] Les cours de ski ne sont pas permis pour le moment, mais on regarde ça toutes les heures parce que ça change toujours», ajoute-t-elle.

D’ailleurs, la Ville souhaite se concentrer davantage sur les skieurs latuquois cette année. Il n’y aura pas de promotion pour attirer les skieurs en provenance de l’extérieur de la Haute-Mauricie.

Les dirigeants de Ski La Tuque continuent également le travail de développement pour la station, notamment sur des projets de sous-bois supplémentaires.

«On continue d’avancer au niveau du centre de ski. Les employés font un travail exceptionnel, ce n’est pas simple en temps de COVID de travailler pour préparer une station de ski. Ils font vraiment un beau travail pour offrir le meilleur service possible, autant au niveau du chalet que de la montagne», a conclu Mme Pelletier.