Voici les six membres de la Mauricie de la délégation du Québec en quilles. Ils s'envoleront lundi matin en direction de Vancouver dans le but de participer aux Jeux olympiques spéciaux. De gauche à droite, on retrouve Manuel Laporte, Patrick Martel, Yannick Cinq-Mars, Nina Mercier, Julie Hayes et Marie-Christine Morand.

Six athlètes de la Mauricie aux Jeux olympiques spéciaux de Vancouver

Un véritable rêve se réalisera pour six personnes de la Mauricie présentant une déficience intellectuelle. Ces six athlètes feront partie de l'équipe de 32 sportifs qui quitteront le Québec ce matin afin d'aller défendre les couleurs de la délégation québécoise à Vancouver dans le cadre des Jeux olympiques spéciaux d'été du Canada, qui ont lieu cette année du 8 au 12 juillet.
Manuel Laporte, Patrick Martel, Yannick Cinq-Mars, Nina Mercier, Julie Hayes et Marie-Christine Morand sont les six fiers représentants de la Mauricie qui auront tous une opportunité de se qualifier, dans leur discipline du bowling à dix quilles, pour les Jeux olympiques spéciaux internationaux d'été qui auront lieu à Los Angeles en 2015.
Selon l'entraîneure-chef de la délégation du Québec, Céline Gélinas, les athlètes qui se rendront à Vancouver vivront sensiblement le même traitement que les olympiens lors des jeux traditionnels. «Nos athlètes, ils vivent l'aventure de la même manière que les vrais Jeux olympiques. Ils ont une cérémonie d'ouverture et une cérémonie de fermeture. Ils vivent également dans un village des athlètes. Ils sont traités de la même façon que les athlètes», explique Mme Gélinas.
Un véritable rêve
C'est avec une certaine fébrilité, mais un sentiment de bonheur immense, que ces joueurs de quilles, tous âgés entre 35 et 50 ans, quittent le Québec vers la Colombie-Britannique. «Je suis très content d'aller à Vancouver pour les Jeux olympiques spéciaux, avoue l'un des membres de la délégation de la Mauricie, Yannick Cinq-Mars. J'ai très hâte et je suis très excité d'arriver à Vancouver. Je suis confiant de bien jouer lors de la compétition.»
De son côté, Marie-Christine Morand quitte Trois-Rivières en confiance, elle qui vient de remporter une médaille d'or lors d'une compétition le 24 mai dernier. «Je me sens bien et j'ai hâte d'être là-bas. Je vais vraiment me sentir importante. Je vais me sentir comme une vedette», avoue la joueuse de quilles, visiblement très excitée.
Pour l'une des membres de la délégation de la Mauricie, Julie Hayes, il ne s'agira toutefois pas d'une première expérience à ces Jeux. Contrairement à ses coéquipiers, elle a pu goûter à la participation des Jeux olympiques spéciaux internationaux alors qu'elle a représenté le Canada dans la discipline du ski de fond en Alaska en 2001. «J'espère faire des bonnes performances pour pouvoir me classer pour Los Angeles. C'est sûr que je suis un peu nerveuse, mais j'ai vraiment hâte de partir», souligne Mme Hayes.
Pour Céline Gélinas, le fait d'accompagner ces athlètes à Vancouver représente une vraie récompense. «C'est notre merci à nous, les entraîneurs. Les athlètes sont très reconnaissants envers nous», avoue-t-elle.
En plus de pouvoir compter sur six membres de la région dans la discipline des quilles, trois autres athlètes de la Mauricie porteront fièrement l'uniforme du Québec, mais cette fois-ci en athlétisme. Il s'agit de Jessica Clément, Guillaume Bénard et Jean-Sébastien Auger.