Carey Price a livré une prestation spectaculaire face aux Rangers, vendredi.

Signé Carey

Carey Price ne s’est peut-être pas offert un copieux repas en tête à tête, vendredi soir, mais ça ne l’a pas empêché de s’offrir un grand crû.

Dans la Grosse Pomme, sa Sainteté a livré un effort remarquable pour permettre à son équipe d’empocher deux précieux points dans cette chaude lutte au classement. Un gain signé Carey, digne de sa meilleure cuvée, celle de 2015 alors qu’il avait remporté le trophée Vézina.

J’entends déjà les défenseurs des droits des Finlandais crier à l’injustice. Ne vous inquiétez pas, je n’oublierai pas votre Joel Armia chéri. Il est vrai que son tour du chapeau a fait une grande différence dans cette rencontre, tout comme le bond favorable de la bande qui a pavé la voie au deuxième but du Tricolore en plus de lui donner des ailes.

Mais sans les prouesses de Price, la touche d’Armia n’aurait possiblement eu aucun impact, tellement les Rangers auraient pu se forger une avance confortable dans les 30 premières minutes.

Conscient de l’enjeu, le 31 s’est plutôt dressé en véritable général pour empocher au passage sa 313e victoire en carrière dans l’uniforme du Bleu-blanc-rouge. Il ne lui manque qu’un gain pour rejoindre Jacques Plante au sommet dans la riche histoire des Glorieux.

À ce brio, il faut également souligner l’apport d’Armia. Sans être le plus flamboyant, le Finlandais offre de bons services au Tricolore. Le but assommoir, qui faisait 3-1 pour le Canadien, a été le fruit d’un bel acharnement face à Brady Skjei. Costaud et acharné, Armia est le type de joueur qui pourrait avoir son mot à dire dans les moments cruciaux en séries éliminatoires.

Encore faut-il que le Canadien y accède au tableau printanier. Et la course folle se poursuivra dès samedi avec la visite de Sidney Crosby et sa bande, qui luttent également pour l’accès à la grande danse du printemps. Vous pouvez d’ailleurs parier que les Penguins seront affamés après avoir bêtement échappé un point contre les Sabres à Buffalo, vendredi.