Discret depuis le début de la série, la vedette des Aigles Taylor Brennan a de nouveau été maîtrisé par les artilleurs des Miners.

Si près du miracle

AUGUSTA, New Jersey — L’irrésistible remontée des Aigles de Trois-Rivières a été freinée à court du miracle, dimanche après-midi au Skylands Stadium. Champions du calendrier régulier, les Miners de Sussex County ont suffisamment résisté aux salves trifluviennes pour signer un gain à l’arraché de 3-2 dans le cinquième et ultime match de la demi-finale de la Ligue Can-Am.

«Avec le dos au mur pour un troisième match de suite, les gars ont bataillé jusqu’au tout dernier instant. C’est dommage...», a laissé tomber un T.J. Stanton abattu dans le vestiaire perdant.

Dominés par Cory Jones dans le premier duel de la série, mercredi au Stade Stéréo Plus, les frappeurs trifluviens ont encore une fois été muselés par le droitier des Miners qui a offert 8,2 manches d’excellent boulot à son gérant Bobby Jones. Au final, l’as lanceur aura livré un astronomique total de 311 lancers accompagnés de deux victoires en l’espace de cinq jours à son équipe. Une performance digne des grands joueurs de la ligue.

«C’est difficile d’espérer gagner quand tu as un ou deux retraits au bâton à presque chaque manche. On a connu le même problème pendant toute la série. On a eu de la difficulté à aller chercher les gros coups sûrs payants au moment opportun. »

T.J. Stanton

À vrai dire, Jones semblait voguer vers un deuxième match complet dans cette série. Alexi Colon a cependant fait dérailler ses plans. Avec Michael Suchy installé au premier coussin, le petit voltigeur a catapulté la balle hors des limites du terrain pour rapprocher les Aigles à un seul point des Miners.

Cependant, le gérant des Miners a appelé en renfort Kenny Koplove, l’autre bourreau des Aigles au monticule dans cette série. Ce dernier a rempli sa mission à la perfection en forçant Javier Herrera à frapper un faible ballon au champ gauche pour officialiser la première participation de l’histoire des Miners à la finale de la Ligue Can-Am.

Pour les Aigles, il s’agit d’une élimination difficile à avaler. Après avoir échappé les deux premiers matchs à Trois-Rivières, ils étaient parvenus à placer les Miners dans les câbles en allant chercher deux victoires au domicile des champions du calendrier régulier. Jones a cependant mis un frein à la magie. «Jones nous a encore dominés. Il a excellé à placer sa balle rapide et sa cassante sur le coin extérieur. Les gars n’avaient pas de réponse à ça. C’est difficile d’espérer gagner quand tu as un ou deux retraits au bâton à presque chaque manche», a commenté le gérant des Aigles. «On a connu le même problème pendant toute la série. On a eu de la difficulté à aller chercher les gros coups sûrs payants au moment opportun. On ne faisait rien avec des coureurs sur les buts...»

Murphy se rachète

Dépêché au monticule pour une deuxième fois dans la série, Chris Murphy a racheté sa piètre performance de mercredi dernier. En 6,2 manches, il n’a permis que deux points aux Miners. Son seul faux pas est survenu en quatrième manche alors que les locaux ont été en mesure de frapper quatre coups sûrs consécutifs. Du groupe, l’ancien des Aigles Daniel Mateo a encore une fois fait mal aux Trifluviens avec un sixième point produit dans cette série, un sommet dans son équipe.

Derrière Murphy, Ethan Elias – encore lui! - a donné 2,1 manches sur la butte. Malheureusement, le seul point qu’il a accordé, qui portait la marque 3-0, aura finalement été fatal pour son équipe. «Murphy n’est pas à blâmer dans ce match. Il a fait ce qu’il avait à faire. C’était à nous de lui donner un support offensif», a souligné Stanton.

Chez les vainqueurs, le gérant Bobby Jones affichait évidemment bien meilleure mine que lors des deux après-matchs précédents. Admettant avoir eu une petite frousse après le circuit de Colon, il était heureux d’enfin pouvoir mettre cette série face aux Aigles derrière lui. «C’était une série du calibre d’une finale. Les deux équipes ont offert du jeu très relevé. Je suis soulagé qu’on ait enfin obtenu cette troisième victoire!»

Même si les Aigles ont réussi à forcer la présentation d’une rencontre ultime après deux victoires au Skylands Stadium, le gérant de l’année a confié ne jamais avoir perdu la foi. «On a joué très bien à domicile toute l’année. C’était toute une commande pour les Aigles de gagner trois fois de suite ici. Les probabilités jouaient en notre faveur et on a réussi à livrer la marchandise.»

Les Miners se frotteront maintenant aux Capitales de Québec en finale dans une série trois de cinq qui se mettra en branle à compter de mardi .

Carnet de notes

Après l’élimination des Aigles,  on a appris que que Shaun Ellis était ennuyé par une importante blessure à un coude. Dans son cas, on n’écarte pas la possibilité d’avoir recours à l’opération de type Tommy John, ce qui hypothéquerait sa prochaine saison...  

Tyler Garkow était  lui aussi ennuyé par une blessure aux muscles obliques...