Série Canada/Russie : les Russes s’offrent en spectacle

SHERBROOKE — La Russie a pris les devants dans sa confrontation face au Canada grâce à une victoire de 5 à 1 lors du cinquième match de la Série Canada/Russie CIBC. Même si les joueurs de la LHJMQ ont répété les attaques, la Russie a quitté le Palais des sports de Sherbrooke mardi avec une avance 3 à 2 dans ce duel qui se terminera jeudi à Drummondville.

« Ce fut un match difficile, a confié la jeune vedette de l’Océanic de Rimouski, Alexis Lafrenière. On peut faire beaucoup mieux. Personnellement, je dois aussi en donner plus. La bonne nouvelle, c’est qu’il sera possible de se reprendre au prochain match. On affrontait une équipe plus structurée que la nôtre. Ils fermaient beaucoup le jeu. Il faudra profiter de nos chances jeudi. »

Matthew Welsh a connu une sortie difficile en cédant dès le départ devant le premier tir des Russes, provenant de la palette de Nikita Shashkov.

Pierre-Olivier Joseph a rapidement fait oublier le but accordé par son coéquipier des Islanders de Charlottetown en déjouant Pyotr Kochetkov d’un tir de la ligne bleue.

« Après un but rapide de leur part, mon but a redonné de l’énergie à notre équipe, a admis Joseph. Les Russes ont beaucoup de vitesse et je ne pense pas que nous étions prêts ce soir. Il y a quand même beaucoup de points positifs à retenir ce soir, mais c’était la première fois que nos joueurs évoluaient ensemble contrairement aux Russes et c’était difficile de se trouver sur la patinoire. On reviendra plus fort jeudi. »

Ivan Muranov a ensuite profité d’un cafouillage autour du filet de Welsh pour redonner l’avance à la Russie en première période et sur l’une des rares attaques russes, Dmitry Zavgorodniy a accentué l’avance des siens : 3 à 1. Kirill Slepets et Ivan Chekhovich ont complété la marque chez les Russes.

« Nos joueurs doivent apprendre à jouer ensemble, a affirmé pour sa part Gabriel Fortier du Drakkar de Baie-Comeau. Ce n’est pas le résultat espéré disons. On essaie tous de montrer nos points forts pour convaincre le personnel de Hockey Canada. Tout le monde veut montrer qu’il a sa place au sein de l’équipe nationale junior. Personne n’a joué le match qu’il aurait dû jouer et on devra rebondir à Drummondville lors du dernier affrontement de la série. »

« Il faudra utiliser notre rapidité en poussant la rondelle derrière les défenseurs russes pour espérer gagner le dernier match et niveler la série », a expliqué le capitaine des Voltigeurs de Drummondville, Nicolas Guay.

Pyotr Kochetkov a été brillant en bloquant 33 des 34 tirs des joueurs de la LHJMQ. Welsh a cédé cinq fois sur 17 lancers.

« La clef sera de jouer moins en périphérie et de se salir le nez un peu plus. On veut absolument éviter la défaite du Canada jeudi », conclut l’entraîneur adjoint de l’équipe de la LHJMQ, Stéphane Julien.

Samuel Poulin a disputé un fort match dans la défaite de la LHJMQ contre les Russes mardi au Palais des sports de Sherbrooke.

Ce qu'ils ont dit

« On lançait trop de l’extérieur. Il faudra converger davantage vers le filet et foncer vers les retours. On n’effectuait pas toujours des lancers de qualité contrairement aux Russes. On n’avait pas beaucoup d’espace ce soir. J’ai changé de trio à quelques occasions : l’entraîneur essayait de trouver la bonne combinaison, mais peu importe avec qui je jouais, il n’y a que de bons joueurs au sein de notre équipe. C’est probablement le meilleur niveau de jeu que j’ai vu dans ma carrière. Personne ne triche. Les Russes étaient toujours dans notre face et sont plus âgés que moi. Ça paraissait. Personnellement, j’ai aimé ma partie. J’ai terminé mes mises en échec et j’ai provoqué des chances de marquer. Je suis très satisfait. » - Samuel Poulin, attaquant de la LHJMQ

 « Chaque fois que j’ai une occasion de me faire valoir, je veux en profiter et j’espère déjouer les pronostics. Je suis très content de ma partie. C’était notre premier match ensemble, on doit former une chimie rapidement pour espérer battre les Russes. » - Rafaël Harvey-Pinard, attaquant de la LHJMQ 

« J’ai disputé un moins bon match que lundi à Oshawa. J’avais moins d’énergie puisque j’avais joué la veille. Je veux prouver que j’ai ma place avec l’équipe russe en étant bon autant à l’attaque qu’en défensive. » - Alexander Romanov, défenseur russe appartenant au Canadien de Montréal

 « J’ai adoré mon expérience, mais je suis très déçu d’avoir perdu. J’aime ce genre de défi et les Russes sont venus nous voir pour jouer du gros hockey. » - Nicolas Guay, attaquant de la LHJMQ

 « On affronte vraiment une bonne équipe de hockey. Les Russes ont été plus opportunistes. Leur gardien a été excellent. Leur jeu était mieux rodé, surtout défensivement. J’ai bien aimé la partie de Samuel Poulin. Il a eu ses chances et s’impliquait physiquement. Malheureusement, on ne pourra pas gagner cette série. L’enjeu est important pour nous et Hockey Canada. On prend ça au sérieux. Les gars doivent réaliser qu’ils peuvent au moins niveler la série jeudi. » - Stéphane Julien, entraîneur-adjoint de la LHJMQ 

Matthew Welsh a perdu son duel devant le filet contre son homologue Pyotr Kochetkov (photo).