Sept Mauriciens aux Jeux de la francophonie canadienne

La septième édition des Jeux de la francophonie canadienne débutera mardi dans les villes de Moncton et Dieppe, dans le sud-est du Nouveau-Brunswick, et prendra fin le samedi 15 juillet.
Toutes les compétitions se dérouleront sur le campus de l'Université de Moncton. Plus de 1200 jeunes et accompagnateurs d'expression française seront de la partie en provenance de chacune des dix provinces et des trois territoires du pays.
Parmi ceux-ci, on retrouve sept représentants régionaux, soit Raphaël Wagner-Trudel, en athlétisme, Aminata Diop, Emma Goulet, Ève Atchampone, Rose Guertin et Sarah Pitblado, en basketball, ainsi que Roxane St-Amand, en volleyball. Les entraîneurs Patrice Feltell en basketball, et Marie-Ève Girouard, en volleyball, seront aussi de la délégation.
Plusieurs artistes prendront la scène: Reforme, BlueCharms, Maggie Savoie, Seconde Nation, ainsi qu'Izabelle Ouellet et des invités surprises. D'autres expressions artistiques seront présentées.
Le médaillé olympique de plongeon Alexandre Despatie sera la vedette de la Soirée des champions à Dieppe jeudi. Un cocktail dinatoire sera organisé par un groupe de gens d'affaires au profit des Jeux de la francophonie canadienne; la soirée sera animée par le comédien Luc LeBlanc.
L'organisation des Jeux de la francophonie canadienne 2020 a été octroyée à Victoria, en Colombie-Britannique.
Avec Le Nouvelliste