C’est connu, les joueurs du Bellemare et du Climatisation Cloutier ne se cèdent pas un pouce sur la glace. Cette rivalité se transportera enfin en séries éliminatoires.

Senior AAA: le carré d’as promet!

Trois-Rivières — Quatre des cinq meilleures équipes en saison ont confirmé leur place dans le carré d’as des séries de la Ligue de hockey senior AAA du Québec.

Les Sportifs de Joliette camperont le rôle de négligés face aux Loups de La Tuque, tandis que le Bellemare de Louiseville visera une autre participation à la finale. Pour y parvenir, les champions en titre devront vaincre les grands rivaux de Cap-de-la-Madeleine. Tout est en place pour deux séries âprement disputées dans le circuit Dorais.

Louiseville (3) vs Cap-de-la-Madeleine (2)

Les amateurs des deux camps rêvent à cette confrontation depuis des années!

D’un côté, le Bellemare mise sur son expérience et sa robustesse. De l’autre, les Madelinois, rapides et fringants, ont mis un frein à une terrible séquence d’insuccès en éliminatoires. Disons que les partisans, à l’aréna Jean-Guy-Talbot, avaient hâte d’assister à un triomphe des leurs: leur dernière victoire dans une série remontait à neuf ans!

Neuf ans, c’est aussi la durée du lien professionnel entre les entraîneurs Dean Lygitsakos (Louiseville) et Éric Haley (Cap-de-la-Madeleine). Les deux bons amis s’affronteront pour la première fois en séries. Un tel choc n’est jamais survenu quand ils dirigeaient dans la Ligue nord-américaine de hockey.

«Ça donne toujours de bons matchs», sourit Haley, qui fait honneur à Toe Blake cette saison en portant un chapeau rappelant celui de l’ex-pilote du Canadien, pendant la glorieuse époque des décennies 50 et 60.

«Je suis content pour le hockey en Mauricie, pour nos joueurs et nos propriétaires. Je pense que tout le monde est fébrile à l’idée que ces deux organisations croisent le fer. Il y a des gars, dans mon club, qui n’ont jamais vécu un tel challenge. Ce sera un gros apprentissage pour nous, mais on a hâte.»

Le Cap et Louiseville ont éliminé leurs adversaires du premier tour, respectivement Waterloo et Nicolet, en quatre matchs. Ils ont donc obtenu un congé la fin de semaine dernière. «Ça aura permis à tout le monde de soigner les petits bobos», précise Haley.

Chose certaine, il y aura de l’intensité sur la glace. Déjà, en début de semaine, les deux organisations jouaient du coude sur les réseaux sociaux par rapport à l’horaire de cette demi-finale. Puisque l’aréna Jean-Guy-Talbot accueille des matchs des championnats régionaux de hockey mineur, le Climatisation Cloutier a dû revoir son plan de match, qui a été contesté par le Bellemare. La ligue a finalement tranché et maintenu l’horaire tel qu’il avait été présenté par Cap-de-la-Madeleine.

Les Loups n’ont pas encore perdu au Colisée Denis-Morel cette saison (14-0).

Joliette (5) vs La Tuque (1)

Les Sportifs débarqueront au Colisée Denis-Morel, vendredi en Haute-Mauricie, dans l’espoir de briser l’irrésistible séquence de 14 victoires de suite des Loups à domicile. Joliette a éliminé en cinq matchs une équipe de Plessisville décimée par les blessures, lors de la ronde précédente.

Si l’entraîneur André Lachance a le luxe de présenter un alignement en santé, son vis-à-vis de La Tuque, Tommy Gauthier, peut dire la même chose. «Les Loups étaient déjà rapides en 2018 et ils ont amélioré l’équipe à ce niveau. C’est l’équipe à battre», observe Lachance, qui mise peut-être sur le gardien de l’heure en Frédéric Piché.

En cinq sorties, celui-ci affiche un pourcentage d’arrêts de ,951. Pour du hockey senior, il s’agit de statistiques dignes d’un joueur par excellence. «Ce sera tout un duel contre Steven Veilleux des Loups, prédit Lachance. L’organisation a payé cher pour s’assurer des services de Fred et on voit pourquoi aujourd’hui. Il carbure à ce genre de défis.»

Avec dix points en cinq matchs, Jean-Philippe Caron, des Sportifs, occupe le premier rang provisoire des pointeurs de la LHSAAAQ en séries. Dans le reste de l’équipe, l’influence de la famille Roch se fait sentir.

«Gagner à Joliette, c’est difficile. Notre glace est petite, comme celle au Cap. Nous sommes fiers de l’identité qu’on a réussi à créer.»

Tommy Gauthier en est conscient et c’est pourquoi il espère un départ convaincant de ses hommes. Face à Windsor en première ronde, les Loups ont été surpris à quelques reprises, notamment par le brio du gardien Kevin Ladouceur.

«Ce ne sera pas plus facile devant Piché, mentionne Gauthier. La bonne nouvelle, c’est qu’on aura notre alignement complet et en santé pour la première fois depuis le début du mois de novembre.»

Atteint à la tête par une rondelle face au Wild, Dominic Savoie réintégrera la formation. Benjamin Bohémier (30 points en 17 parties) sera aussi disponible.

Les Sportifs peuvent se targuer d’avoir vaincu les Loups cette année. Le seul autre club ayant réussi ce fait d’armes est Plessisville. «Ce n’était pas notre meilleur match, on avait perdu en prolongation à Joliette», se souvient Tommy Gauthier.

«Les Sportifs jouent la carte de la robustesse et parfois, ça se retourne contre eux. On devra profiter de nos chances sur l’avantage numérique. Nous avons le punch offensif pour faire mal.»

Ce premier match à La Tuque commencera à 21 h. Au Cap-de-la-Madeleine, la rondelle tombera dès 20 h 30.