Vincent Senez a été blessé par une mise en échec, jeudi.

Senez au repos

Trois-Rivières — Blessé par une mise en échec jeudi, Vincent Senez n’a pas été en mesure d’affronter le Phoenix à Sherbrooke vendredi soir. Le vétéran de 20 ans doit composer avec des spasmes au dos, et son état sera réévalué en fin de semaine.

À la suite de cet incident, les Cataractes ont demandé des explications aux autorités de la LHJMQ. Rappelons que l’officiel Pascal Saint-Jacques a imposé une pénalité pour plongeon sur cette séquence. De plus, selon les Cataractes, l’officiel aurait menacé à deux reprises Senez de lui imposer une pénalité additionnelle s’il ne se relevait pas tout de suite. Senez a finalement eu besoin du thérapeuthe Kyle Sutton et de deux coéquipiers pour rentrer au vestiaire. Plus de 30 minutes après le match, il était toujours en train de subir des traitements et il n’a pas été en mesure de conduire son auto pour rentrer chez lui.

Questionné à propos de cet incident, le responsable des communications de la LHJMQ, Maxime Blouin, a expliqué que le commissaire Gilles Courteau a demandé au responsable des officiels, Richard Trottier, d’enquêter sur le travail de Saint-Jacques jeudi. «M. Courteau attend le rapport de Richard Trottier. La suite sera traitée à l’interne. Les Cataractes seront avisés de la décision», a dit Blouin.

Saint-Jacques était quand même en devoir vendredi soir, lors du match opposant les Screaming Eagles du Cap-Breton à l’Armada à Blaiville-Boisbriand.