Debbie Savoy Morel

Savoy Morel parmi les immortels

Debbie Savoy Morel a appris au cours des derniers jours qu'elle fera bientôt son entrée parmi les immortels de son sport au Québec.
Golf Québec a choisi la Mauricienne pour rejoindre le groupe sélect qui compose son Temple de la renommée. La cérémonie se tiendra le 5 octobre prochain au Club de Golf Le Mirage, où elle est directrice de golf classe A de la PGA du Canada.
Originaire du Nouveau-Brunswick et ayant grandi à La Tuque, celle qui réside à Trois-Rivières depuis quatre décennies est notamment reconnue pour son impact dans la progression du golf féminin. Elle a également été entraîneure pour Golf Québec pendant trois ans et une des premières entraîneures du programme Golf-études avec l'AGP du Québec pendant cinq années.
«Quand on m'a annoncé la nouvelle, j'ai pensé à mes premiers pas chez les juniors à La Tuque, aux gens qui m'ont aidée à me rendre là où je suis aujourd'hui, à travailler pour Céline (Dion) et René (Angélil). Je suis fier de compter sur une famille aussi exceptionnelle en même temps que j'ai pu mener ma carrière de front. C'est mon plus grand trésor. Je suis également fière d'avoir pu gagner ma vie avec ma passion», se réjouissait-elle.
Nommée 13 fois dans les top-10 des meilleures golfeuses au Canada, Savoy Morel a été membre de l'équipe canadienne pendant sept ans et membre de l'équipe québécoise à 14 reprises.
Elle a participé à de nombreux championnats partout dans le monde dont les championnats du Canada, de la Grande-Bretagne, du Mexique, le Championnat Nord/Sud des États-Unis, le Championnat international de Liverpool, les Jeux du Commonwealth et le Championnat du monde disputé à Cali, en Colombie.
En 2002, l'Association des golfeurs professionnels du Québec lui a décerné le prix de personnalité de l'année (trophée gentilhomme) parmi les golfeurs professionnels ainsi qu'enseignante de l'année en 2008. En 2005, le National Post l'a nommée parmi le top-50 des professionnels enseignant au Canada et en 2006, les Gaiters de l'Université Bishop l'ont intronisée dans leur temple de la renommée.
En janvier 2010, elle a été intronisée au Temple de la renommée des sports de la région Mauricie. Toutes ces mentions lui ont permis de recevoir de Golf Canada en 2012 le prix reconnaissance pour services exceptionnels.
«Je ressens les mêmes émotions que lorsque j'ai été choisie pour le Temple de la Renommée de la Mauricie, un grand honneur car c'est chez moi. Quant au Temple de Golf Québec, je suis contente car je suis une des rares femmes à y accéder. Ça peut certainement inspirer d'autres femmes dans leur parcours.»
Elle rejoindra au Temple la Mauricienne Jocelyne Bourassa, qui a d'ailleurs fait partie du jury de sélection qui a choisi la candidature de Savoy Morel. «Nous sommes de grandes amies, je l'ai suivie chez les juniors, les amateurs et puis les pros. Là, je la rejoins au Temple. C'est un privilège d'être à ses côtés, elle fut un modèle pour moi.»