Sam Dexter a affiché un impressionnant pourcentage d’efficacité de ,981 à l’arrêt-court, lui qui jouait sur un terrain pourtant capricieux au Stade Stéréo-Plus.

Sam Dexter ne sera pas de retour

TROIS-RIVIÈRES — Dur coup pour les Aigles de Trois-Rivières. À moins d’un improbable revirement de situation, leur joueur d’arrêt-court étoile, Sam Dexter, ne foulera pas le terrain du parc de l’Exposition cet été.

Dexter a avisé l’organisation qu’il cherchait un nouveau défi pour la saison à venir. Comme d’autres avant lui, il estime qu’il aurait de meilleures chances de retourner dans le baseball affilié en évoluant dans un autre circuit que la Ligue Can-Am.

Les Aigles travailleront donc à échanger Dexter dans les prochaines semaines ou les prochains mois. Selon le directeur général des Aigles, René Martin, l’option envisagée serait un transfert dans l’Association américaine du baseball professionnel indépendant.

Dexter, qui aura 25 ans dans quelques jours, a fait une entrée fracassante dans la Can-Am l’an passé, étant sacré joueur par excellence en défensive. Au bâton, personne n’a terminé la saison avec une meilleure moyenne au bâton que lui (,287). Il avait aussi connu de bons moments pendant la série éliminatoire face aux Miners de Sussex (six coups sûrs pour une moyenne de ,316).

Mais c’est surtout son efficacité comme inter qui aura le plus marqué les esprits des partisans. Plusieurs d’entre eux, des habitués du stade depuis des décennies, n’hésitent pas à dire qu’il fut l’un des joueurs défensifs parmi les plus spectaculaires à avoir joué au stade trifluvien.

Il n’a commis que neuf erreurs pendant la saison, lui qui jouait sur le pire terrain du circuit Wolff. En comparaison, Taylor Brennan, posté au troisième coussin pendant la majorité du calendrier, a commis 20 erreurs.

Parlant de Brennan, il semble que les nouvelles soient meilleures dans son cas. Le frappeur de 32 circuits, joueur par excellence de la ligue, a envoyé des signaux positifs aux Aigles et au gérant T.J. Stanton. C’est du moins ce qu’on entend depuis plusieurs semaines dans ce dossier. Des informations confirmées par René Martin, mardi matin.