Kris Hodge a inscrit ses premiers buts depuis le 23 novembre samedi dans la défaite des Cataractes à Baie-Comeau.

Rien de facile contre le Drakkar pour les Cataractes

Les Cataractes de Shawinigan ont conclu leur fin de semaine de travail avec une défaite de 5-2 face au Drakkar, samedi, au Centre Henry-Leonard de Baie-Comeau. Une performance qui n'a toutefois pas déçu le pilote des Shawiniganais, Martin Bernard.
Face à une puissance comme le Drakkar, qui occupait le deuxième rang du classement de la LHJMQ avant la rencontre, les Cataractes ne pouvaient se permettre de connaître un relâchement défensif. Dans l'ensemble, Bernard estime que ce travail a été bien accompli par sa troupe, mais que des petites fautes ont coulé les Cataractes.
«Nous avons fait quelques erreurs, et malheureusement, ils ont capitalisé là-dessus, a-t-il analysé. C'est une équipe qui a quatre lignes capables de marquer. Ils ont trois défenseurs de 20 ans et ils sont bien dirigés. Les équipes de la sorte savent profiter de leurs chances.»
Les Shawiniganais ont toutefois mis du temps avant de se mettre en marche offensivement, si bien qu'ils tiraient de l'arrière 3-0 avec moins de cinq minutes à faire à la deuxième période grâce à des buts de Maxime St-Cyr, Valentin Zykov et Jérémy Grégoire. L'opportunité était donc bonne pour les joueurs de lancer la serviette. Ils ne l'ont pas fait.
«On a passé à travers tant de tempêtes cette année que ça n'affecte plus les joueurs et les entraîneurs. On ne s'écrase pas, on tente de faire tourner le vent de bord. C'est vrai qu'on aurait pu s'effondrer à 3-0, mais nous avons fait mieux, nous avons marqué dès la séquence suivante.»
Ce filet a été l'oeuvre de Kris Hodge, qui a marqué les deux buts des Cataractes dans cette défaite. Voilà qui fera grand bien à l'attaquant, qui n'avait pas fait scintiller la lumière rouge depuis le 23 novembre.
Charles Hudon s'est toutefois assuré que les Cataractes n'effectuent pas de remontée en déjouant Marvin Cüpper en milieu de troisième période pour porter la marque à 4-1. Zykov a finalement conclu le tout dans une cage déserte pour assurer la victoire aux siens.
Malgré le revers, Bernard a félicité l'exécution défensive des siens. «Quand tu accordes seulement 28 tirs au Drakkar, c'est que tu as fait quelque chose de bien, a souligné Bernard. Il fallait essayer de soutenir le rythme, c'était un gros challenge.»
Au terme de ce week-end, les Cataractes sont de retour au dernier rang de la LHJMQ, puisque les Sea Dogs de Saint-John ont remporté leurs deux rencontres. Cinq points séparent toujours les Shawiniganais d'une place en séries éliminatoires. «On essaye de se donner comme objectif de réduire l'écart chaque semaine. Nous n'avons pas eu un début d'année facile, il y a eu beaucoup de voyagement, mais nous avons bien joué», a-t-il conclu.