Shea Weber disputait un premier match en 345 jours après avoir subi des opérations au pied gauche et au genou droit, en plus d’en être à une première sortie en tant que 30e capitaine de l’histoire du Canadien.

Retour perdant pour Shea Weber

Shea Weber l’avait dit lui-même la veille, les solutions viendront de l’ensemble du groupe et non d’un seul joueur. Malgré une performance convaincante, le Canadien a encaissé un cinquième revers consécutif mardi, s’inclinant 2-1 face aux Hurricanes de la Caroline.

Weber disputait un premier match en 345 jours après avoir subi des opérations au pied gauche et au genou droit, en plus d’en être à une première sortie en tant que 30capitaine de l’histoire du Canadien.

Sans surprise, il s’est avéré le pilier défensif du Tricolore, jouant pendant plus de 24 minutes et récoltant même une aide.

Cependant, le Canadien (11-9-5) n’a pas joué de chance, alors que les buts des Hurricanes (12-9-3) ont été le résultat d’une déviation de Victor Rask et d’une remise de Trevor van Riemsdyk qui a ricoché sur le patin du défenseur Victor Mete avant de franchir la ligne des buts.

De son côté, Curtis McElhinney a effectué 48 arrêts, en plus de voir un tir de Max Domi atteindre le poteau à sa droite avec un peu plus d’une minute et demie à jouer.

Phillip Danault a été le seul à le battre, à mi-chemin en troisième période. Carey Price a repoussé 20 lancers.

Le retour au jeu de Weber n’a pas suffi pour relancer l’avantage numérique du Tricolore, qui a été 0-en-3. Le Canadien a d’ailleurs été incapable de profiter d’un avantage numérique tard en troisième période, alors qu’il était à la recherche du but égalisateur.

Même si les Hurricanes ont été les premiers à marquer, après 7:45 de jeu, le Tricolore a rapidement renversé la vapeur en décochant 12 lancers consécutifs. McElhinney s’est toutefois dressé devant Brendan Gallagher et Artturi Lehkonen.

De son côté, Price a dû être alerte en fin d’engagement, sortant la jambière gauche aux dépens de Warren Foegele.

Price a aussi joué de chance deux fois au cours du deuxième vingt, alors qu’un tir de Rask a dévié sur le défenseur Jeff Petry avant d’atteindre le poteau à sa droite. Sebastian Aho a également atteint la barre horizontale en fin de période.

À l’autre bout de la patinoire, McElhinney a continué de briller. Il a sorti la mitaine pour frustrer Jordie Benn à bout portant et Charles Hudon.

Le Canadien a aussi été la source de son malheur. Nicolas Deslauriers a raté un filet ouvert sur un retour après un lancer de Weber, tandis que Jonathan Drouin a hésité trop longtemps avant de lancer alors qu’il était fin seul dans l’enclave.

Les problèmes de Drouin se sont poursuivis tôt en troisième période, alors que sa tentative après avoir contourné le filet est demeurée parallèle à la ligne des buts sans jamais la franchir.

La chance du Canadien a finalement tourné avec 10:31 à faire en troisième. Le tir de la pointe de Weber a été bloqué partiellement, puis Lehkonen a remis en direction de Danault, qui a trouvé le fond du filet - même si son lancer n’était pas très franc.

McElhinney a toutefois eu le dernier mot.

Le Canadien reprendra le collier samedi, quand il accueillera les Rangers de New York. Les Sharks de San Jose seront ensuite de passage au Centre Bell dimanche.