Serge Corbin (à l’avant) a remporté l’épreuve de canot long parcours de Cooperstown à 28 reprises en 29 tentatives.

Retour de Corbin: «Une opportunité incroyable»

COOPERSTOWN, NY — Guillaume Blais peine à croire que c’est en compagnie de l’illustre Serge Corbin qu’il amorcera la défense de son titre de champion de la Triple couronne de canot long parcours, lors de la General Clinton Canoe Regatta, à Cooperstown dans l’État de New York.

Pour lui, c’est en quelque sorte un rêve de gamin qui se réalisera lorsqu’il prendra le départ de l’épreuve de 70 miles, lundi matin. Blais admet avoir très été flatté lorsqu’il a reçu la proposition de s’associer à Corbin, qui a gagné l’épreuve de Cooperstown 28 fois en 29 participations.

«C’est tout un partenaire! Il n’est pas le Roi de la rivière pour rien. J’apprends beaucoup à ses côtés. C’est certain que tu t’améliores en ramant avec le meilleur alors je vais sortir grandi de cette expérience. Quand j’étais petit, je le regardais ramer et je l’idolâtrais. Aujourd’hui, c’est toute une chance que j’ai de pouvoir ramer avec lui», mentionne celui qui a remporté les trois dernières éditions de la Classique internationale de canots de la Mauricie.

Évidemment, pagayer aux côtés d’un type au curriculum aussi imposant entraîne une certaine pression. La pression de vouloir bien faire sous le regard de celui qu’il a tant admiré. «C’est certain qu’il y a une nervosité qui s’installe quand tu rames avec une légende comme lui. Mais comme c’est un gars très expérimenté, il sait quoi dire au bon moment pour faire disparaître le stress», souligne Blais.

Pas d’objectif
Le duo Corbin-Blais a eu droit à un premier test le week-end dernier lors de la première épreuve du circuit régional. Au terme d’un parcours de quelque 90 minutes, le tandem a bouclé le trajet en deuxième position, signe que le vétéran Corbin peut encore frayer avec l’élite, à 61 ans.

Pour l’épreuve de Cooperstown, qui devrait prendre près de huit heures à compléter, cette nouvelle équipe préfère ne pas chiffrer les attentes.

Tandis que certains attendent le tandem sur le podium, d’autres prévoient un top-10. Par ailleurs, il suffit de se balader quelques minutes à peine dans les rues de Cooperstown pour réaliser à quel point Corbin y est une légende. Les résidents sont bien au courant que l’illustre champion est de retour.

«On ne se fixe pas d’objectif. On va tout donner et on va voir ce que ça va donner», lance sobrement Blais.

Avec un peu de magie, Corbin pourra-t-il soulever le trophée pour une 29e fois dans sa carrière? À suivre, lundi.