Retour au stade dans la bonne humeur à Trois-Rivières [VIDÉO]

TROIS-RIVIÈRES — Leur dernière pratique en groupe remontait au mois de mars, à l’intérieur. Une éternité, pour des jeunes de 10 et 11 ans qui carburent au baseball. Mercredi soir, une petite armée de quelque 70 passionnés a enfin retrouvé le terrain et les amis: c’était la première séance d’entraînement organisée en Mauricie.

Ces joueurs caressent tous le même objectif: une place au sein de l’équipe des Aigles moustiques AA, dans une saison qu’ils ne sont pas prêts d’oublier. Trois stations ont été aménagées mercredi sur la vaste étendue de jeu du Stade Quillorama, avec au menu des exercices au bâton et de lancers.

«C’est le fun de recommencer à jouer, on n’avait rien à faire. J’ai une grande cour, je pouvais lancer la balle avec ma mère et mon père, mais d’être ici, c’est différent», admet Lucas Désaulniers, de Saint-Étienne-des-Grès.

«On va jouer des vrais matchs dans environ deux semaines. Je suis confiant, play ball!» s’écrie Tyler David de Trois-Rivières.

Le Stade Quillorama a donc accueilli la première séance du camp d’entraînement, en vue de la formation des équipes AA qui représenteront la région cet été.

Les pee-wee suivront jeudi, suivis des bantams vendredi. Les joueurs de la catégorie midget sauteront sur le terrain samedi.

Le 22 juin, on connaîtra l’identité des porte-couleurs des équipes des Aigles dans le baseball mineur. À cette date, selon le président de Baseball Mauricie, les associations locales à travers la région devraient avoir entamé leurs activités elles aussi. Aucun doute, le baseball est de retour!

Le Stade Quillorama a accueilli la première séance du camp d’entraînement, en vue de la formation des équipes AA qui représenteront la région cet été.

«C’est là que tu réalises que c’est une passion», sourit le responsable du développement des Aigles AA, Mike Lachance, heureux de constater la bonne humeur des enfants ainsi que de leurs parents.

«Aucun n’a abandonné le processus! Nous n’avons pas perdu de joueur depuis le mois de mars dans le camp de sélection. Pour nous, ça en dit beaucoup. Les jeunes se sentent bien, ils ont confiance, leurs parents aussi. Je pense que nous avions tous hâte d’être ici.»

Ceci dit, Lachance reconnaît que tous n’ont pas les mêmes appréhensions par rapport à la pandémie du coronavirus. Dans le processus du retour au jeu, des mesures sanitaires strictes sont appliquées.

Au Stade Quillorama, joueurs, entraîneurs et parents devront désormais entrer par les grandes portes du côté du premier but, puisque l’accès à l’intérieur de l’enceinte est pour l’instant interdit par la Ville de Trois-Rivières.

Des responsables s’assurent que les joueurs respectent certaines règles, dont le lavage des mains et la distanciation physique le plus possible.

Des responsables s’assurent également que les joueurs respectent certaines règles, dont le lavage des mains et la distanciation physique le plus possible. On le sait, dans un entraînement de baseball, c’est plus facile à faire que pour d’autres sports.

Les Aigles AA espèrent pouvoir amorcer leur saison dans quelques semaines. Même chose pour les équipes des associations locales, dans les catégories du simple lettre. Ces associations dépendent en grande partie des services des loisirs de leurs municipalités respectives.

«Par exemple, à Trois-Rivières, c’est une grosse machine avec trois associations de baseball différentes», reconnaît le président de Baseball Mauricie, Francis Hénault, très satisfait du déroulement des choses jusqu’à présent.

«Je suis optimiste que nous aurons une saison régionale dans le coin du 1er juillet.»