Hubert Poulin a refusé d’engager le combat avec Sébastien Laferrière sur cette séquence, mais il n’a eu d’autre choix que d’y aller quelques secondes plus tard pour se défendre.

Retour à la case départ pour les Draveurs

Trois-Rivières — Vendredi soir au Colisée, les Draveurs avaient la chance de sortir de la cave du classement en se mesurant au Cool FM de Saint-Georges-de-Beauce. La performance offerte par les Trifluviens dans une défaite de 8-4 a plutôt été un dur rappel expliquant pourquoi ils occupent la dernière place dans la LNAH.

Le but de Yannick Tifu dès la septième minute aurait dû donner des ailes aux Draveurs. Mais jamais l’équipe n’a été en mesure de se donner du rythme, offrant du jeu brouillon et imprécis. 

Pire encore, en défensive, les protégés d’Alain Côté ont abandonné le gardien Marc-Antoine Gélinas, qui était à court de miracles. Il faut dire qu’il y avait plus de trafic devant le gardien qu’il peut y en avoir à l’heure de pointe à l’intersection des boulevards des Récollets et des Forges.

«Je suis déçu de plusieurs joueurs et de plusieurs aspects du jeu. On dirait qu’on a désappris en une semaine tout ce qu’on faisait des bien. On a rarement pris l’avance les premiers cette saison. On s’est mis à penser qu’on est bon et ce qui arrive dans ce temps, c’est que tu deviens plus bon. Le Cool FM la voulait beaucoup plus que nous autres. On a joué un premier bon 10 minutes et après la panique a pris», a indiqué Côté.

Le Cool FM a été en mesure de répliquer avec quatre buts avant le son de la sirène. Le premier a été l’œuvre d’Hubert Poulin. Le dur-à-cuire, qui a disputé deux saisons à Trois-Rivières, connaît une éclosion offensive et a été l’un des joueurs les plus utiles à son équipe vendredi. Il a non seulement marqué, mais il a dérangé les Draveurs à plusieurs reprises. En fin de première période, il a refusé de jeter les gants devant Sébastien Laferrière, avant de le faire quelques secondes plus tard alors qu’il était forcé de se défendre. Laferrière a non seulement perdu l’affrontement, mais il a écopé d’une pénalité pour instigateur. Le Cool FM en a profité pour marquer son quatrième de la période et porter un dur coup aux Draveurs.

«Je peux utiliser Hubert à toutes les sauces. Il a un but, il a joué en avantage et désavantage numérique et comme pugiliste, il a eu deux bons combats. Il a son utilité et il est un des meilleurs de la ligue», a souligné l’entraîneur Mario Roy à propos de Poulin, qui semble grandement profiter de la nouvelle LNAH, où les matamores sont moins nombreux.

«J’ai tout le temps été un joueur de hockey avant d’utiliser mes poings, a rappelé Poulin. Mon entraîneur m’en donne et je suis capable de montrer que je peux faire plus que jeter les mitaines. J’en profite et je veux continuer de bien faire les choses et donner le rythme à mon équipe.»

Gélinas retiré

La deuxième période n’a guère était plus intéressante pour les Draveurs, qui, en plus d’avoir toutes les misères du monde à compléter une passe, ont fait preuve de beaucoup de frustration. Jérémy Vigneault-Bélanger a réduit l’écart à 4-2, mais le Cool FM a répliqué à deux occasions pour chasser Marc-Antoine Gélinas du match. Une sage décision de la part de Côté.

«Je suis déçu pour Gelly. Il a fait un bon travail pour nous depuis le début de la saison et lorsqu’on a fait face à une petite opposition ce soir, les gars l’ont abandonné. C’est pourquoi je me suis permis de le changer.»

Les Draveurs devront rapidement tourner la page sur cette décevante performance, disputée devant seulement 456 personnes, l’une des plus petites foules de l’histoire de la concession. Après s’être inclinés dans ce match de «quatre points», ils en disputeront un autre, samedi soir, à Rivière-du-Loup.