Charlie Lindgren a connu une sortie difficile mercredi soir au Centre Bell.

Reste devant ton filet!

COMMENTAIRE / Chez les Turcotte, du moins pour les dames de la maison, il y a une seule règle immuable au hockey: un gardien doit rester devant son filet!

Pas besoin de vous dire que ma sainte épouse et notre grande Justine ont échappé quelques jurons mercredi soir quand ils ont vu Charlie Lindgren cafouiller derrière son filet en première période, une scène qui a mené au premier but des Hawks. Corey Crawford n’avait pas eu l’air plus brillant quelques minutes auparavant, mais ça n’avait rien coûté aux visiteurs. Le pauvre Lindgren, lui, a payé cher sa bourde.

Ce fut à l’image de la soirée. Les deux clubs ont eu droit à d’excellentes chances de marquer dans les 40 premières minutes de jeu, les Hawks ont été plus opportunistes. Le gardien auxiliaire du Canadien n’était pas au bout de ses peines, d’ailleurs. Sur le troisième filet accordé à Alex Debrincat, Lindgren avait perdu son bloqueur! Disons que ça ne lui tentait plus trop de garder le filet avec une main nue! Pendant qu’il suppliait les arbitres de stopper le jeu, Debrincat n’a eu aucun mal à loger la rondelle dans les cordages.

Un autre qui a connu une dure soirée au bureau, c’est Max Domi. Même s’il est plus talentueux que son matamore de père, la pomme n’est pas tombée bien loin de l’arbre en ce qui concerne son caractère. Domi a la mèche courte. Et ça commence visiblement à tomber sur les nerfs de Claude Julien, qui l’a cloué au banc en deuxième après une mauvaise pénalité écopée en zone centrale.

Dans bien des marchés, cette tape sur les doigts serait passée inaperçue. Mais à Montréal, c’est une décision qui va faire jaser.

Ça ne peut qu’envenimer la relation entre le pilote et l’un de ses joueurs les plus doués. Pas sûr que Julien sera gagnant à long terme en servant cette médecine à Domi. Aux dernières nouvelles, c’est l’un de ses éléments offensifs les plus importants sur son échiquier. Domi n’est pas parfait, cette manie de franchir la ligne séparant l’agressivité de l’indiscipline n’est certainement pas plaisante. Mais aux dernières nouvelles, il rapporte beaucoup plus à l’équipe, qu’il ne coûte. Si Julien le perd comme allié, ce sera contre-productif pour votre équipe…