Timmy Hansen est l’un des 16 pilotes confirmés pour la saison du Championnat mondial de rallycross.

Rallycross: un plateau relevé, malgré tout

TROIS-RIVIÈRES — Le départ des têtes d’affiche du Championnat mondial de rallycross, manufacturiers et pilotes compris, pourrait avoir un impact bénéfique sur le spectacle en piste. C’est ce que le directeur général du Grand Prix de Trois-Rivières, Dominic Fugère, répète depuis quelques mois.

La publication d’une liste d’inscrits en vue de la saison 2019 semble vouloir lui donner raison. On retrouve dans celle-ci plusieurs bons pilotes ayant remporté des épreuves au fil des dernières années ou qui ont flirté avec la victoire.

Les frères suédois Kevin et Timmy Hansen sont engagés à bord de leur Peugeot, tandis que le Norvégien Andreas Bakkerud a décidé de partir sa propre écurie. Le Britannique Liam Doran, considéré comme un cowboy en rallycross, rejoindra son équipe. Il avait coursé à Trois-Rivières en 2014, lors de la première édition du championnat.

Anton Marklund, Niclas Gronholm et Timur Timerzyanov sont aussi attendus.

Fugère apprécie particulièrement l’avènement d’un trio de francophones: le Belge Guillaume De Ridder ainsi que les Français Cyril Raymond, une étoile montante, et Guerlain Chicherit. «C’est une armada française! On va les mettre en valeur durant notre fin de semaine de courses, car ce sont des gars attachants et qui se débrouillent bien en piste.»

Le DG estime que la moitié des pilotes, qui devraient être au nombre de 16, auront des chances de gagner lors de chacune des dix courses du championnat. Le mondial de rallycross visitera trois continents: en plus de sept manches en Europe, il visitera Trois-Rivières au début du mois d’août, ainsi que l’Afrique du Sud. La saison commencera aux Émirats arabes unis, le 5 avril.

Par ailleurs, la compagnie Cooper Tire a présenté ses nouveaux pneus de rallycross sur glace, récemment. L’entreprise américaine a bon espoir que ces pneus fonctionnent sur des voitures de rallycross de type Super Car, comme on retrouve à l’épreuve reine du Grand Prix. Selon Fugère, c’est un pas de plus vers la consécration d’un rallycross d’hiver, à l’Hippodrome 3R en février 2020.

«On travaille encore très fort sur ce dossier.»

Villeneuve étudie son horaire

Le discours concernant la possible participation de Jacques Villeneuve aux activités du 50e GP3R a peu évolué depuis les Fêtes. On se rappelle que Villeneuve a déjà confirmé qu’il serait un pilote à temps plein en NASCAR Europe. Il prendra aussi part aux courses du Championnat GT italien.

«On s’est parlé il y a deux semaines, c’est certain qu’il voudrait venir à Trois-Rivières. Est-ce que ça pourrait être en rallycross? Peut-être. On n’exclue pas non plus de lui trouver un volant pour la série NASCAR Pinty’s.»

Les Amis du Grand Prix

De leur côté, Les Amis du Grand Prix organisent, le dimanche 10 mars, un slalom sur glace sur le Terrain de l’exposition, à quelques mètres des bureaux du GP3R. Il en coûte 25 $ par participant. Pour s’inscrire, au plus tard le 8 mars: billetsagp@gmail.com.