La finale du Championnat mondial de rallycross en Belgique a donné lieu à quelques bonnes batailles.

Rallycross de Belgique: Kristoffersson règne sur Mettet

Pour la première fois en quatre épreuves, Mattias Ekstrom n'est pas monté sur la plus haute marche du podium au Championnat mondial de rallycross.
Le Suédois Johan Kristoffersson a remporté, dimanche, une finale spectaculaire sur le circuit de Mettet, en Belgique. Il s'est ainsi rapproché à trois points du premier rang du classement général occupé par Ekstrom (101 contre 98).
L'équipe d'usine du constructeur Volkswagen savourait du coup un premier triomphe dans le Mondial de rallycross. Timmy Hansen (Peugeot), victime d'une crevaison dans le dernier tour, et Petter Solberg (Volkswagen) ont suivi dans l'ordre derrière Kristoffersson. Ekstrom (Audi), Kevin Eriksson (Ford) et Andreas Bakkerud (Ford) participaient eux aussi à la finale.
Bakkerud n'a pas joué de chance au début de la manche ultime, alors qu'il a été impliqué dans un accrochage avec Solberg. Ce dernier livrait une bataille épique contre Hansen, mais il a pris un peu large avant la courbe et a heurté la voiture de Bakkerud, qui le suivait non loin derrière. 
Cette manoeuvre a mis un terme à la journée de Bakkerud et Solberg, double champion mondial de rallycross, n'a pas été pénalisé. Quelques minutes plus tard, il obtenait son premier podium de la présente saison.
Ayant assisté à la finale de dimanche, le directeur général du Grand Prix de Trois-Rivières, Dominic Fugère, vantait le travail de préparation des équipes du championnat.
«Mettet, en rallycross, c'est comme le Barcelone de la Formule 1. Toutes les équipes testent les voitures en Belgique car c'est un circuit permanent et ça paraissait sur la piste. Volkswagen a de nouveau démontré tout son sérieux. Ils ont débloqué de gros moyens pour connaître du succès et la pression est forte. Pour Trois-Rivières, ils vont transporter leurs voitures par avion, et non par bateau. Ils veulent maximiser leur temps de préparation!»
La fin de semaine de compétition à Mettet a attiré des dizaines de milliers de personnes sur le site, dont la piste est situé à flanc de colline.
Fugère a pu s'y rendre, lui dont le voyage en Europe achève, et ce après des escales à Genève, Hockenheim (pour la troisième manche du Championnat mondial de rallycross, en Allemagne), Monaco (Formule E), Mettet et Bruxelles. Bref, le grand manitou du GP3R a rentabilisé cette escapade en sol européen!
«En Allemagne et en Belgique, j'ai pu discuter avec les représentants des équipes par rapport aux changements que nous amènerons au Grand Prix de Trois-Rivières, notamment avec les nouveaux garages pour les voitures de rallycross. C'était aussi très agréable d'aller à Monaco. J'ai pu constater là-bas que nos garages seront de la même grandeur que les leurs! Et c'est toujours spectaculaire Monaco, peu importe la série!»
Le dg du GP3R sera de retour au pays en milieu de semaine. Quant au Championnat mondial de rallycross, son prochain arrêt est prévu à Lydden Hill, en Grande-Bretagne, le 26 mai.